Nous avons trouvé les résultats suivants dans le dictionnaire des rêves :

Fantôme

  • Vêtu de blanc : Joie, bonheur, fin de vos ennuis.
  • Vêtu de noir : Deuil familial.



Peur

  • Cauchemar causé par des troubles de la circulation et cardiaques.
  • Avoir peur : chagrin, insuffisance, et un tournant décisif dans la vie.
  • D’un fantôme : beaucoup d’énervement.
  • Faire peur à quelqu’un : on va se trouver dans une situation critique.
  • L’émotion éprouvée en songe n’a pas par elle
  • même de précise signification: elle confirme le mauvais présage que peut avoir le songe à propos duquel on éprouve de la peur, de l’angoisse.

La paralysie du sommeil

Emprisonné par votre corps à la fois en train de dormir et dans une certaine conscience.

Tout sur le phénomène de la paralysie du sommeil.

 

 

Ce symptôme semble toucher environs 10% de la population, souvent associé aux cauchemars, la paralysie du sommeil est très mystérieuse et pause encore beaucoup de questions, aujourd’hui nous allons tenter de vous expliquer ce phénomène qui reste méconnu mais qui n’est pas dangereux.

 

La paralysie du sommeil se manifeste par une incapacité de bouger, un sentiment d’oppression et bien évidement d’une sensation de paralysie. Les personnes qui se retrouve dans un cas de paralysie du sommeil indique qu’elle semble se produire au moment de l’endormissement ou au moment du réveil.

 

Dan DENIS, étudiant en doctorat de psychologie nous explique qu’il existe 3 types de paralysie :

 

  1. Un sentiment d’intrusion, le rêveur ou plutôt la personne qui a ce sentiment ressent une présence néfaste dans la pièces, il peut arriver à l’entendre et la voir, ce phénomène peut donc expliquer l’impression de voir des fantôme ou encore d’être enlever par des aliens.
  2. Une seconde forme se traduit par l’impression d’avoir une pression au niveau de la poitrine entraînant une impression de suffoquer. Cette seconde forme peut être liée à la première.
  3. La troisième et dernière forme d’hallucination du sommeil, se traduit par une expérience de mouvement illusoire comme, l’impression par exemple de flotter au dessus de son lit, ou encore l’impression de tomber dans le vide.

 

Fritz Schwimbeck - My Dream, My Bad Dream. 1915Fritz Schwimbeck – My Dream, My Bad Dream. 1915

 

La paralysie du sommeil survient plus fréquemment chez les personnes souffrant de troubles mentaux ou le sommeil comme la narcolepsie , la panique ou trouble de stress post-traumatique. Cependant, les paralysie du sommeil ou hallucination du sommeil touche également des individus ne présentant ces pathologies. Journée d’étude Denis a tenté de comprendre les facteurs qui peuvent causer cette condition : le stress , l’anxiété et la qualité du sommeil peut entraîner une paralysie dans un rêve.

 

Gerard Van der Leun Gerard Van der Leun

 

L’étude du sommeil paradoxal, ou le sommeil REM, permet de mieux comprendre le syndrome de paralysie du sommeil. Il s’agit d’étudier le dernier stade de notre cycle de sommeil, c’est lors de cette phase que nous pouvons enregistrer nos rêve et donc nous en rappeler le lendemain. Durant cette phase de sommeil (le sommeil paradoxal) les muscles sont dans un état de paralysie totale, une sorte de verrou de sécurité qui nous permet de reproduire nos actions de nos rêve dans notre lit.

Des chercheurs japonais on fait des expériences sur quelques personnes en les privant de sommeil paradoxal, afin de mieux comprendre si la paralysie du sommeil est liée au sommeil paradoxal. Après un certain temps, les individus entraient directement en période de sommeil REM, une étape également appelée sommeil SOREM, ces personnes ne passaient pas par les quatre autres stades. Ces personnes étaient beaucoup plus assujetties aux paralysies du sommeil, ce que confirme également d’autres études qui expliquent qu’un sommeil perturbé accentue les risques d’hallucination du sommeil ou de paralysie du sommeil.

Nous pouvons donc confirmer que la paralysie du sommeil se produit lors du sommeil paradoxal, l’esprit se réveil mais le corps reste en sommeil, une sorte de désynchronisation dans cerveau. Il semble également que lorsqu’on subit une paralysie du sommeil le niveau de conscience est unique et ne correspond pas ni une activité éveillée ni à une activé de sommeil paradoxal.

 

John Henry Fuseli - The Nightmare.JPG
« John Henry Fuseli – The Nightmare » par Johann Heinrich Füssliwartburg.edu
image. Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

 

Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement pour se soigner des paralysies du sommeil mais il existe néanmoins des méthodes qui permettent de prévenir ce phénomène; Améliorer le confort du dormeur, changer de position, veiller d’avoir une température correcte dans la chambre (environs 18°). Il a également été démontrer que lorsque la personne subit de grand changement dans sa vie, les paralysies ou hallucinations du sommeil ont un terrain plus propices.

Il faut savoir qu’un sommeil régulier permet également d’éviter les paralysies, on rappel également que c’est un état temporaire et sans danger ! Certes c’est inquiétant mais inoffensif.

 

Source : Wikipediasoocurious

Esprit

  • Symbole de fantôme que l’on poursuit.
  • Que l’on voit : on apprendra des choses désagréables.
  • Avec lequel on parle : on obtiendra de bonnes impressions.

Ombre

  • Rêve prémonitoire dans une affaire incertaine. on voudrait éclaircir une affaire.D’objet que l’on voit : on éprouvera de l’anxiété par suite de dangers que l’on s’imagine.
  • Fraîche dans laquelle on marche ou se trouve par temps chaud : annonce d’un événement qui affectera gravement.
  • Dans laquelle on est contraint de rester, alors que l’on voudrait se trouver à la lumière : une affaire obscure s’éclairera.
  • Voir son ombre : chagrin.
  • Voir des jeux d’ombre : on sera victime d’une tromperie.
  • Se trouver à l’ombre: médiocrité.
  • Si l’on change de place pour aller au soleil: modification avantageuse de votre position.
  • Ombre, pris dans !e sens île fantôme: vaine terreur.