Vous avez rêvé de : femme morte

Gazelle

  • Gazelle qui vient au devant de vous en menaçant: révolte de votre femme
  • courir après une gazelle : accroissement de force et de puissance
  • aller à la chasse d’une gazelle: on séduira une belle femme
  • si vous êtes sur le point de I’attraper: après 1’avoir séduite, vous 1’épouserez
  • lancer une pierre, un caillou à une gazelle: vous frapperez votre femme, ou vous la répudierez, ou la délaisserez pour une autre
  • tirer de l’arc contre une gazelle : vous amènerez une femme à satisfaire vos désirs
  • attraper une gazelle : héritage et bien être
  • la prendre: possession honnête de richesses, mariage avec une belle femme, pieuse, honnête et charitable
  • la porter à la maison: mariage d’un fils
  • tirer une gazelle et lui lever la peau: on aura malgré soi des rapports avec une femme
  • en manger les chairs: richesses que 1’on obtiendra avec l’aide d’une femme
  • être changé en gazelle: vous filerez des jours d’or et de soie.

Femme

  • Comme symbole du rêve, en général expression de désirs et d’espoirs.
  • Que l’on voit : petites discordes.
  • Belle : on est amoureux.
  • Enceinte : des nouvelles agréables.
  • Jeune et nue : désir irréalisable.
  • Avec de longs cheveux : bonheur et honneurs.
  • Avec des cheveux rouges : on est poursuivi.
  • Noirs ou marron : maladie.
  • Coiffée à la garçonne : un beau plaisir.
  • Que l’on prend dans ses bras : querelle.
  • A laquelle on fait la cour : on sera trompé par des flatteurs.
  • De qui on reçoit la faveur : discorde.
  • Qui se transforme en homme ou inversement : mariage ou liaison durable.
  • Que l’on voit accoucher : prospérité et bonheur.
  • Voir une femme vieille : souvent souvenirs et mémoire idéalisée de la mère.
  • Voir en songe une ou plusieurs femmes jolies que l’on regarde avec plaisir mais sans émotion spéciale signifie le succès de vos ambitions.
  • Il est impossible d’assigner un sens à des rêves ou la sexualité se mêle car ils témoignent plutôt de désirs insatisfaits ou d’incontrôle de soi même.

Puits

  • Un des songes qui ont donné lieu à d’innombrables commentaires: Tirer de l’eau d’un puits signifie prochain mariage, heureux si l’eau est claire, malheureux si elle est trouble.
  • La maison dans les dépendances de laquelle on voit un puits verra son maître prospérer si le puits contient beaucoup d’eau
  • pauvreté si l’eau est basse
  • et lorsque le puits déborde, les secrets du maître de la maison seront divulgués à son grand détriment.
  • Lorsqu’une femme enceinte rêve d’un puits, le vide qui s’étend de la surface de l’eau au rebord de la margelle lui indique le moment approximatif de sa délivrance.
  • Ainsi une femme enceinte de six mois qui rêverait l’eau d’un puit affleurant la margelle devrait s’attendre à un accouchement prématuré.
  • Rêver qu’on trouve un puits dans sa propriété: richesse assurée.
  • Un puits public auquel les passants se désaltèrent représente quelque bienfaiteur de la localité ou quelque innovation utile a ses habitants
  • si ce puits débordait le présage serait inverse: calamité publique.
  • Rencontrer dans un endroit inconnu un puits fournissant une eau douce, fraîche, agréable, présage le plus grand succès qu’on puisse espérer.
  • Tirer de l’eau d’un puis inconnu et lorsque le seau est sorti rempli annonce solution heureuse de ce qui préoccupe actuellement le songeur, guérison pour un malade, heureuse délivrance pour une femme enceinte , libération pour un prisonnier, arrivée de créances payées pour un créancier, etc.
  • Rêver qu’on creuse un puits a toujours trait à quelque commerce avec, une femme.
  • Détruire ou combler un puits est de mauvais augure et, annonce parfois une grave maladie pour la femme ou l’enfant.

Sirène (Mi-femme / Mi poisson)

  • Si vous voyez une sirène: indique que vous vous éloignez de votre but.
  • Si vous en êtes une : indique l’impression d’être mauvais conseil.
  • Capturer une sirène : vous allez reprendre le dessus sur vos problèmes actuels.

Moustache

  • Que l’on voit à un homme : un homme que l’on avait tenu pour un héros se révèle être un pauvre bougre.
  • A une femme : dans les rêves d’hommes, on ne sera pas couché sur des roses auprès de sa femme, de sa fiancée ou de son amie
  • dans les rêve de femmes, il faut se défier d’une certaine amie.
  • si, en rêve, un homme portant moustache donne un baiser à une femme, cette femme aura comme mari ou amant un vantard.

Jument

  • Représente une femme.
  • Se prête à toutes sortes d’interprétations analogiques.
  • Ainsi se trouver sur une jument qui vous emporte où bon lui semble: vous serez entraîné malgré vous par une femme à prendre un chemin inaccoutumé
  • descendre de jument, enlever son harnachement et l’abandonner : vous délaisserez votre femme
  • courir après une jument sans pouvoir l’attraper: rébellion de votre maîtresse ou de voire épouse, etc., etc.

Seuil

  • Le seuil d’une porte symbolise d’après les Orientaux, la femme présente ou future du dormeur et l’aspect de ce seuil le renseigne sur l’état physique et les qualités morales de la dite femme.
  • Un homme qui rêverait voir un seuil tout fendu, usé, dégradé devrait s’attendre à voir sa femme tomber gravement malade et retirer de la maladie une vieillesse précoce.

Erotique

Source:doctissimo

Sexsomnie : un somnambulisme classé X

 

  • Accusé(e) par votre partenaire d’avoir des intentions coquines en plein sommeil, vous ne vous souvenez de rien… A moins d’avoir trop abusé de substances illicites, peut-être souffrez-vous de sexsomnie. Un somnambulisme sexuel moins exceptionnel qu’il n’y paraît…

Vos bas instincts se réveillent alors que vous dormez encore ? Moins avouables que les rêves érotiques, la sexsomnie transforme les bras de Morphée en étreintes plus concrètes… Zoom sur un trouble du sommeil très particulier.

Dormez comme vous aimez !

Depuis une vingtaine d’années, certains psychologues ont publié des articles souvent confidentiels sur un « comportement sexuel durant le sommeil », un « sexe dormant : une variante du somnambulisme », des « masturbations pendant le sommeil »… Mais deux récentes études portant chacune sur 11 cas de personnes attestent d’une trouble du sommeil d’un nouveau genre, baptisé sexsomnie.

Ce comportement se distingue du somnambulisme par :

    • Le plus souvent, la présence d’une excitation visible : érection, éjaculation, lubrification vaginale, rythme cardiaque élevé, sueur…

 

    • La focalisation des gestes autour de la sphère génitale

 

    • Une motricité réduite, pas de marche en dehors du lit… Pas question donc d’espérer faire avaler un égarement nocturne à votre voisine de palier…

 

Par rapport au somnambulisme, « l’éveil automatique est plus proéminent, les activités motrices sont relativement restreintes et spécifiques, et une certaine forme de conscience onirique est souvent présente » précisent les auteurs des études. Parmi les cas rapportés, on note une fréquence importante de comportements sexuels atypiques (paraphilies). Mais les psychologues supposent que ces comportements ont moins de chances d’être rapportés, lorsqu’ils restent « dans la norme sociale », particulièrement si le partenaire est une personne consentante.

Des histoires à dormir debout…

Non, les somnambules ne déambulent pas uniquement les bras levés devant eux en claudiquant maladroitement. Certains peuvent conduire un véhicule, manger ou même commettre un assassinat. Mais qu’ils soient capables d’avoir un comportement sexuel restait surprenant ! Et pourtant quelques cas sur le sujet laissent pantois…

    • Une jeune femme de 26 ans jette brutalement ces vêtements pendant la nuit et se masturbe violemment, poussant des gémissements et des cris évocateurs. Lorsque son partenaire la réveille, elle nie tout. Retombée dans les bras de Morphée, elle se « reprend en main » deux ou trois fois dans la nuit. Un égoïsme de plus en plus mal vécu par son conjoint…
    • Somnambule, un officier de police de 37 ans adopte un comportement sexuel pendant le sommeil au moins une fois par mois. Selon sa femme, l’homme n’a pas le même comportement sexuel lors de ces états de demi-sommeil « plus agressifs », « plus amoureux », « sans possibilité de l’arrêter »…

 

    • Un autre officier de police (une population qui décidément, ne dort que d’un oeil…) se révèle un tout autre amant pendant son sommeil : plus amoureux, plus attentionné, plus orienté vers la satisfaction de sa partenaire…

 

    • Un jeune homme de 27 ans se réveille régulièrement avec une éjaculation pendant la nuit depuis l’âge de 22 ans. Pour éviter ce comportement, il s’est lié les mains… Résultat : deux doigts cassés

 

  • Une jeune femme de 26 ans aguiche pendant son sommeil son conjoint de manière très explicite. En cas de réponse positive de ce dernier, elle se réveille et l’accuse de tenter d’abuser d’elle pendant son sommeil…

Moins amusants, certains cas ont débouché sur des notifications à la police lorsque le partenaire de ces ébats inconscient n’était pas consentant. Certaines associations de victimes d’abus sexuels craignent que cette sexsomnie ne soit injustement évoquée en vue d’être disculpé.

Comment vivre sa nuit sans réveiller l’autre ?

Les quelques cas confirmés permettent de déceler certains traits caractéristiques : la consommation d’alcool ou de drogues, un récent traumatisme émotionnel, un manque de sommeil, un stress ou un fatigue importants, la présence d’une apnée du sommeil, des antécédents familiaux…

Même si les études ne permettent pas d’avoir une idée du nombre réel de sexsomniaque, les scientifiques estiment que ce phénomène serait moins exceptionnel qu’on ne le croit. Selon eux, de nombreux patients souffrent d’un sentiment d’embarras et de culpabilité qui handicape la déclaration de ces faits. Pourtant des traitements existent.

Si vous pensez souffrir de sexsomnie, consultez un psychiatre. Les différentes prises en charge exposées dans ces études comprennent une psychanalyse, certains anticonvulsifs (benzodiazépines), le traitement des apnées du sommeil lorsqu’elles sont présentes, ainsi que l’éviction des facteurs de risque (alcool, drogues, manque de sommeil, stress…). Alors pour retrouvez des nuits plus calmes, n’hésitez pas à en parler.

Le serpent dans vos rêves

Vous avez vu un serpent en rêve ?

 

Ce type de rêve s’interprète pas de la même façon si le rêveur est une femme ou alors si il s agit d’un homme.
Le serpent généralement liée à l’animal biblique, met souvent en cause votre vie sentimentale, souvent symbole de soucis de ce domaine et plus particulièrement dans votre vie amoureuse.

Une première piste serait donc de tenter d’analyser votre rêve dans ce sens.

Dans cet article nous allons donc tenter de vous donner des pistes pour les deux principaux cas :

Le rêveur est une femme :

Le serpent pour une femme indique la méfiance afin de pouvoir arriver à maintenir sa vie sentimentale à flot, faites attention au autres femmes qui pourrais nuire à votre couple si vous êtes en couple, dans le cas contraire, vous n’êtes pas forcement impartiale dans un conflit amoureux.

Ici le rêveur est une homme :

Si on prends la référence biblique le serpent va pousser Eve à trahir Adam, on peut donc dire que votre songe vous met en garde contre une ou plusieurs femmes qui n’hésitera pas à vous trahir ou vous faire du mal.

Néanmoins on peut préciser cette interprétation suivant l’animal :

  • Mort ou malade, peut indiquer un changement de situation.
  • Dans un arbre, méfiance.
  • être mordu par ce dernier, changement profitable.
  • Voir ou entendre des serpents, menaçants, rampants, animés de mouvements continus indique de très dangereux ennemis.
  • Si ce dernier parle : cela peut être lié à votre capacité à faire la différence entre le vrai du faux.

Pour résumer :

Généralement pour le rêveur masculin le serpent est un avertissement vis à vis des femmes dans sa vie amoureuse. Et pour les femmes cela est principalement le reflet de pulsion important. Dans les deux cas le serpent est un symbole sexuel fort.

1 2 3 4