Aujourd'hui le Tuesday 26 October 2021, 298eme jour de l'année

Chute vertigineuse sans toucher le sol

2.10K views

Bonjour à tous,

Je suis intrigué par ce rêve de la nuit dernière.

Je suis tombé d´un gratte-ciel, la chute était très longue. Il faisait nuit. Je n´avais pas spécialement peur.
Tout à coup, ma chute s´est arrêtée juste au dernier moment au-dessus du trottoir, peut-être à un mètre du sol.
J´ai eu tout à coup l´impression que mon corps allait exploser, comme si la décélération était trop forte, mais je ne mourais pas et mon corps restait en suspension au-dessus du sol. Je me suis réveillé.

Cela peut-il avoir une signification particulière?
Merci de m´éclairer

Bonjour,

Vous avez bien fait de mettre alliances entre parenthèse, je dirais pour ma part que c´est de la "mise en scène" digne d´un mauvais film hollywoodien où chacun joue un rôle qui ne lui correspond pas du tout.

Il y a des dominants et des dominés et vraisemblablement, vous ne voulez pas être parmis les dominés ce qui pose problème à certaines personnes que vous connaissez.

Ce qui se passe devant la fenêtre de votre bureau est la preuve tangible de l´immaturité et de la lâcheté de ces personnes, elle prouve aussi que votre boîte est dirigé par des incompétents qui ont soif de pouvoir, des gens qui croient qu´ils sont irremplaçables et qu´ils vivront éternellement.

Quand un de vos hommes fait une erreur professionnel, n´hésitez pas à le convoquer dans votre "joli" bureau et de lui demander des explications ensuite EXIGEZ un rapport dans les 24 heures. Après cela, vous rédigez votre propre rapport en faisant une synthèse de ce qui s´est passé (en vous basant sur le rapport de ce dernier), précisez au passage que vous n´avez pas travaillé ce jour là. Gardez une copie et présentez une ou plusieurs à votre hiérarchie ou gardez-la au chaud (c´est selon la situation)!!!

Concernant votre bureau, n´hésitez pas à recevoir des "étrangers" dans votre bureau si l´occasion se présente, l´idée est de montrer le niveau de bassesse dans lequel votre administration gère ses cadres…vous donnerez ainsi une "belle" image de cet administration.

Personnellement, je ne comprend pas ce que vous voulez dire par cette phrase "…Je sais très bien que cela provoquerait ma perte…" ???

Concernant votre congés, il faut prendre les devants en demandant votre titre de congés, ne sortez pas sans lui…il faut que ce dernier soit enregistré au niveau de l´administration (vérifier les dates, les griffes et les cachets administratifs). Je vous conseille de faire une note d´intérim qui vous protégerait en cas de coups bas…
Je vous donne un exemple…
Durant mon congés du 01/08/2013 au 15/08/2013, l´intérim du service X est assuré par Mr/Mme Y … faites des copies à vous, l´adm, aux responsables hiérarchiques et à votre personnel … ces derniers feront l´objet d´une petite réunion dans votre "joli" bureau pour leur faire part de votre décision et qu´ils devraient se référer à Y durant votre congés. Bien entendu, ne laissez pas de documents importants derrière vous même s´ils sont fermés à double tour mais en même temps de fermez à clé des documents qu´ils seraient susceptible de demander…ils sont capables de vous rappeler d´où l´importance de ce qui suit …

Bien évidemment, votre congés va se dérouler dans une région très lointaine où il n y a pas de téléphone ni de réseau ni fax ni aucun signe de civilisation…donc pas joignable. Ne donnez pas la vraie destination…si vous allez au nord dites que vous allez au sud avec un air de déçu dès le départ car vous avez pas mal de problèmes à résoudre…lol !!!

Bonne journée !

Bonjour,

Je retrouve ce que vous dites dans mon quotidien. Effectivement, il y a des jeux de dupes, des "alliances", des personnes qui sont manifestement sous la coupe de responsables. La fenêtre de mon bureau se trouve justement là où tout le monde vient fumer et c´est très instructif… Il n´y a pas besoin d´écouter ce qu´ils disent pour comprendre certaines choses.

Je sais qu´on ne rate pas une occasion de me "planter". On m´a même reproché cette semaine de ne pas m´être rendu compte d´un oubli d´un de mes hommes, alors que je ne travaillais pas… Je dois souvent prendre des décisions dans l´urgence et la hiérarchie à beau jeu de faire des reproches une fois que tout est terminé, en ayant tous les éléments en main, ce qui n´est pas mon cas à l´instant de la prise de décision. "La critique est facile et l´art difficile".

Beaucoup de choses se font dans le dos, alors que tout le monde est tout sourire quand je les vois.
Cette semaine, mon service devait effectuer une mission très importante. Sur le papier, j´étais incontournable, mais dans les faits, j´ai été mis de côté. J´ai fait part de mon mécontentement à l´un de mes supérieurs qui était un peu mal à l´aise et a essayé de contourner mes arguments.
Heureusement, il y a aussi des personnes de qualité, franches et honnêtes dans mon travail.
Ma force de caractère me permet de garder mon sang-froid en toute occasion et ceux qui veulent me faire craquer s´énerveront bien avant moi. Lorsque je veux quelque chose, je l´obtiens. Ils ne me feront pas craquer, c´est sûr. Je sais très bien que cela provoquerait ma perte. Il faut savoir être plus fin avec ces gens là. Comme vous l´expliquez, il faudra être très "procédurier", avec des demandes écrites.

J´attends tout de même les vacances avec impatience, elles me feront le plus grand bien. Elles seront consacrées à ma passion. [icon_wink]

Encore merci pour vos conseils et bonne journée

Bonjour,

Dorénavant, il faut apprendre à prendre du recul dans toute décision et toute situation qui se produit au niveau de votre lieu de travail.

Grosso-modo, il faut jouer leur jeu en appliquant les instructions connues dans toute administration à savoir : demandes écrites et surtout respect de la hiérarchie, on arrête de "rendre service" si une personne autre que votre responsable direct vous demande de faire quelque chose, exigez une demande écrite signé par votre responsable sinon prétextez que vous avez beaucoup de travail…la gentillesse c´est fini…bien entendu soyez fin, non direct et surtout pas d´agressivité ni verbale ni corporelle !!!
Il viendra un moment où on essayera de vous provoquer pour créer une faute grave alors soyez toujours calme.
Faites attention à "ceux qui parlent pour vous faire parler"…avec les téléphones portables on peut facilement tout enregistrer ou avoir des témoins de vos propos.
J´ai cru comprendre que vous avez du personnel sous votre responsabilité, il est primordial de vérifier tout document/tâche qu´il vous présente car s´il y a faute c´est vous qu´on ciblerait parceque vous êtes le responsable et autre chose, ce n´est pas parceque ils sont sous votre responsabilité qu´ils sont forcément de votre côté…si vous surveillez bien le manège; il y a toujours un qui est convoqué directement ou indirectement par votre responsable…ou il est invité à prendre un café avec lui.

N´hésitez pas à demander des conseils d´une personne compétente comme un avocat et voyez les associations ou autres qui traitent de ce genre de problème…commencez par lire des articles sur le net sur le sujet, vous verrez que vous n´êtes pas le seul.

Conclusion, devenez leur souffre douleur mais pour cela il faut avoir un mental de résistant (chanson de GRAND CORPS MALADE) !!!

Bonne journée !

Bonsoir,

Au sujet de la maison, elle est en vente, il ne reste plus qu´à trouver les acheteurs, les derniers obstacles ont été levés. Mais je reste vigilent!

Je prends bonne note de vos conseils, qui me semblent très appropriés. Il est vrai que je me sens coincé et c´est un peu difficile d´avoir du recul quand on est directement concerné. Votre vision extérieure m´aide à y voir plus clair. Effectivement, je ne me suis pas plaint officiellement, me trouvant un peu seul face à mes problèmes. D´ailleurs, l´un de mes représentants syndicaux est un peu responsable de ma situation, même si ce n´est pas volontaire… Tous ceux vers qui je peux me tourner sont soit impuissants, soit s´en moquent. Ils ne sont pas directement concernés et sont peut-être bien contents que ça ne soit pas tombé sur eux.

J´avais évoqué mes problèmes personnels à ma hiérarchie l´année dernière car mon état de santé se ressentait sur mon travail. Depuis, je n´en parle plus et je n´en reparlerai plus. De toute façon, mes problèmes n´ont pas été pris en compte. Il n´y a eu que des bonnes paroles de circonstances.

Heureusement, je ne suis pas quelqu´un qui craque facilement, j´en ai vu d´autres, mais c´est tout de même très désagréable.

J´aime faire du sport, c´est donc avec plaisir que je m´y plongerai davantage.

Bonne soirée

Bonjour,

Concernant la vente de votre maison, c´est votre avocat que vous devez "bousculer" pour qu´il fasse pression sur l´avocat de votre ex et activer la procédure … il est payé pour ça !!!

Il est important que vous sachiez que toute demande que vous formulez doit être écrite et vous devez exiger une réponse écrite ainsi vous aurez des traces de vos demandes.
Faîtes une demande écrite où vous énumérez tous vos besoins (peinture, mobilier, outil informatique, consommables, etc…) et présentez-là à votre hiérarchie (copie pour vous).
Vous dites que le syndicat est au courant…ok …mais est-ce que vous êtes allé officiellement vous plaindre … je pense que non et je vous comprend parceque ce syndicat a l´air d´être sous influence.
D´un autre côte, n´attendez de l´aide de personne…comme je vous l´ai dis chacun à peur pour sa place et pour eux vous êtes un exemple de ce qui peut leur arriver.
Il faut garder le moral car vous vivez beaucoup de difficultés et au boulot, votre responsable a l´air de connaître votre situation personnelle et il en profite donc dorénavant ne laissez rien filtrer de votre vie personnelle … à personne…

Je vous conseille de faire du sport plus souvent…c´est un excellent ant-dépresseur !!!

Bonne journée !

Bonjour,

Mon ex-femme n´est plus vraiment un problème, puisque tout est réglé, mis à part la vente de la maison. Tant qu´elle ne sera pas vendue, je ne pourrai pas reprendre mon propre logement. Il faut que je patiente, mais je ne vis plus avec elle, ce qui est déjà beaucoup.

Ma situation professionnelle est plus compliquée. On m´a mis sur mon poste contre mon gré, alors que j´avais fait comprendre que je me sentais bien sur mon poste précédent et mes supérieurs connaissaient mes difficultés personnelles. J´avais ajouté que le travail me permettait de tenir le coup et que je ne voulais pas de cet autre poste.
Visiblement mon chef "travaille" contre moi en parlant au chef de service dans mon dos.
Mon syndicat connait mes conditions de travail, inadmissibles. D´ailleurs, tout le monde est au courant, même le supérieur de mon chef de service, qui s´en moque complètement et l´a bien fait comprendre. Tout le monde sait, mais personne n´agit: pas d´argent pour repeindre mon bureau et le rendre plus vivable, une chaise hors d´âge, etc… On m´a dit textuellement: "Ce n´est pas la priorité." Je suis un cadre qui travaille dans un bureau qui choque mes effectifs.
Etant fonctionnaire, je ne peux pas perdre mon emploi. J´attends l´entretien annuel de notation pour mettre les choses au point avec mon chef de service. De toute façon, les chefs de service ne restent jamais longtemps, vivement le prochain! J´espère que le suivant ne se laissera pas manipuler par mon supérieur.
Certaines personnes sont également capables de tout pour monter en grade, y compris écraser les autres pour donner une image de meilleures "compétences".

Vous avez raison, je dois développer mon relationnel en dehors du travail et c´est ce que je fais. Heureusement, car j´aurais peut-être craqué. Je sors le week-end et je vais dans mon club qui me permet de me déconnecter complètement de tout le reste et cela me fait un bien fou. Je fais également un peu de sport quand j´en ai l´opportunité.

Bonjour,

Vous êtes fragilisé par ce qui ce passe autour de vous … je comprend que ce ne soit pas facile pour vous mais essayons de voir les choses du bon côté toujours.

Concernant votre ex-femme, je pense que vous vous êtes libéré d´elle et c´est ça le plus important ce qui reste concerne les avocats et de la paperasse donc pas vous alors ne lui donnez pas d´importance en pensant à elle. Les contacts doivent être à travers les avocats.

Concernant votre travail, il faut que votre situation professionnelle soit connu d´une personne compétente en la matière … un professionnel comme par exemple le syndicat (s´il n´est pas sous la coupe de ce responsable) ou un avocat ou une association.
D´un autre côté, essayez de constituer un dossier dans lequel vous allez mettre tous les documents qui sont en relation avec cet harcèlement moral … changement de bureau en prenant une photo de l´ancien bureau et du nouveau, copie de tout document qui passe par vous ou que vous devez remettre à votre hiérarchie, faites attention à tout document qui porte votre griffe et relisez tout document qui vient d´une autre personne même dite de confiance, il ne vous attaquera jamais directement ça c´est sûre … . LA CONDITION PRIMORDIAL C´EST D’ÊTRE DISCRET, PRUDENT ET NE FAITES CONFIANCE A PERSONNE CAR LES GENS POUR GARDER LEUR JOB SONT CAPABLE DE TOUT…Il ne faut leur en vouloir !!!
Ce responsable a besoin de votre place pour mettre une autre personne et apparemment, la loi ne l´autorise pas alors il utilise des moyens indirects c´est à dire le harcèlement moral… il essaye de montrer que vous n´êtes pas à la hauteur et que votre rendement est nul…cela devient classique dans cette période de crise. Ce qui est bon à savoir c´est qu´il ne peut pas vous licencier sinon il l´aurait déjà fait alors battez-vous mais surtout prenez soin de vous avant. Maintenant, qu´il vous dise "bonjour" ou pas doit être le dernier de vos soucis, il joue un rôle "immoral" et surveille votre réaction…alors ne faites plus attention à lui !!!

Il est tant de reprendre vos forces et de voir les choses d´un angle différent. Faites du sport pour décompresser et surveillez votre alimentation. Essayez de sortir et d´avoir un cercle d´amis (pas de collègues)/famille qui pourra vous aider en discutant.

Qu´en pensez-vous ?

Bonne journée !

Bonjour,

Merci de m´avoir répondu.

J´ai des raisons de craindre de mauvaises situations dans mon travail mais aussi dans ma vie privée.

En effet, mon supérieur hiérarchique est capable de me nuire, tous mes collègues m´ont mis en garde contre lui. Il pourrait très bien me causer du tort si cela pouvait lui servir. C´est quelqu´un qui ne fait pas les choses en face. J´ai d´ailleurs constaté depuis quelques temps que mon chef de service ne me dit bonjour que s´il y est obligé, passant souvent devant mon bureau le matin sans même un regard. Je me retrouve maintenant dans un bureau sinistre, sale, à l´écart, provoquant l´incompréhension de mes hommes. Pourtant, s´agissant du travail, tout le monde s´adresse à moi et j´ose croire avoir la sympathie de nombreux collègues.

D´autre part, mon ex-femme est une personne qui est une perverse narcissique. Je me suis sauvé de la maison il y a plusieurs mois, en craignant que ma santé ne se dégrade si je restais. Elle est capable de me nuire uniquement par plaisir, pour se sentir "supérieure". J´ai perdu 7 kg en 6 mois avant de partir car elle m´empêchait de dormir (je travaillais la nuit). Le problème est qu´elle habite toujours la maison qui n´est pas encore vendue. C´est la seule chose qui me relie encore à elle.

J´ai donc le choix! [icon_biggrin]

Bonjour,

Vous allez vivre une situation difficile où vous serez perdu, manquant de repères et tout ce que vous avez fourni comme efforts va être remis en cause mais HEUREUSEMENT pour vous, le choc va être amorti et vous allez éviter le pire…grâce à une aide extérieure…une sorte de protection qui vous entoure.

Soyez prudent et vigilent !!!

Qu´en pensez-vous ?

Bonne journée !