Aujourd'hui le mardi 27 octobre 2020, 300eme jour de l'année

Enlevé et mutilé et arrêté

52 views

Bonjour, je suis un garçon de 16 ans vivant dans le sud de la france

De la nuit du 21/09 au 22/09 j’ai rêvé d’être dans une voiture attaché avec 2 autres jeunes fille me considérant voyant comme une fille dans ce rêve avec comme conducteur du véhicule des gens inconnus. Je m’endors dans ce véhicule et en me réveillant je vois l’une des filles du véhicule violé par un homme sur des toilettes ouvertes et un autre homme qui s’approche de moi je tente alors de me débattre et me fait mutilé par cette homme sur tous le corps je tente alors je gagner du temps convaincu sans aucune raison que la personne attaché dans le véhicule qui manque viendra nous sauver. Pour gagner du temps je le supplie de me laisser aller au toilette ouverte de la piece (2 celle ou il m’autorise a aller en echange de ma soumission à ces desirs apres) et la seconde ou la 1ere femme se fait violer. En allant au toilette je réalise alors que je suis un homme de par la présence de mon attribu masculin et en me relevant et remettant mon pantalon la personne du véhicule qui manquait rentre dans la piece me jettant une boite dans laquel je trouve un pinceau que je tente désespérement de planter dans l’oeil de mon agresseur a multiple reprise sans réussite et ensuite un crayon à sourcil que j’utilise et plante dans l’oeil gauche de mon agresseur. en sortant de la piece je tombe sur la personne qui m’avait « sauvé » et la vois faire la vaisselle en rerentrant dans la salle ou j’ai planté l’homme je les vois (les 2 violeurs) allongé l’un avec un crayon dans l’oeil et l’autre avec un bras coupé dans les bras de mon pére qui les réconfortes. Perdu je quitte l’appartement luxurieux dans lequel je me trouve et attend l’ascenseur en prononcant les mots suivant « Je dois retourner dans le sud » réalisant que je me trouve à Paris.

Le rêve prend fin lorsque l’ascenseur arrive une horde de policier (avec des habits du GIGN) se jettent sur moi et me plaque au sol pour m’arrêter.

Asked question