Aujourd'hui le 29 mai, nous fêtons les Aymar.
48 vues

Je semblais vivre sur ce qui est un campus universitaire. Très beau une très belle architecture.
Je ne me rappelle que de la fin…

Je sais qu’il y a avait un endroit pas lequel je passais fréquemment. Il y avait deux routes collées. Une qui prenait tout droit et l’autre qui montait en escalier et allait à gauche. J’ai l’impression que les deux menaient au même endroit et que je préférais chaque fois prendre celle de gauche.

Un jour il y avait une sorte de fête. J’étais avec un ami. Et nous nous sommes mis à marcher derrière un homme noir qui passait son temps à cracher… l’homme noir était au téléphone et semblait expliquer qu’il avait pris un chemin peu habituel avec quelqu’un (il a comme dit qu’ils ont pris la route 15 et la route 21 et bingo ils étaient sur le campus). Bref il a continué tout droit et nous avons pris nos escaliers.

J’ai oublié la partie suivante mais je sais que:
– nous étions passé par le salon de la cousine d’une ex petite amie avec qui je pense essayer de me remettre (meme si actuellement j’ai une copine avec qui ca ne va pas trop fort). Il y avait les deux cousines de l’ex petite amie mais elle meme n’était pas là. Je m’entends hyper bien avec les deux.
– qu’après nous courrions et que nous étions tout mouillé. Nous étions 3, une nouvelle personne s’etait rajouté et nous nous connaissions depuis l’adolescence. Les deux sont partis chercher la voiture et je devais repasser par le salon et les rejoindre à l’extérieur. Quand je suis arrivé dans le salon tout mouillé (t-shirt blanc), les habits de rechange que j’avais était gris, je ne sais pas qui me les a donné. L’ex petite amie était la avec ses cousines derrière une porte et j’ai ressenti une sensation très agréable. Elles ont dit de les rejoindre mais je ne pouvait pas, la porte était barricadé avec un meuble même s’il aurait été facile de le pousser et passer, je leur ait dit que je ne pouvais pas. C’est donc la plus jeune des cousines qui est sorti et je me suis réveillé.

Bonjour ,

Je prends le temps de réfléchir à mon tour .
Vous n’avez pas pris les routes 15 et 21 .
Cette route, l’homme en noir l’a empruntée et elle mène directement au campus.
Si le campus est l’endroit ou l’on apprend la connaissance de soi autant que la base de savoir pour faire carrière alors le 15 et le 21 seraient
ils un plan de route pour y parvenir?

cordialement

Désolé de la tardiveté. J’étais assez occupé ces temps ci.

Alors le 15 c’est plutôt la direction dont je vous parlais plus tôt, prendre du temps pour mieux me connaître, construire lentement sur de nouvelles bases réfléchis. On va dire que j’essaie de suivre le chemin depuis Septembre avec un succes plus au moins bien.

Le 21 est apparu récemment, je suis tombé sur certaines opportunités sur lesquelles j’avais envie de sauter les yeux fermés. Je pense que c’est plutôt ca. Et d’autres situations que j’ai récemment eu envie de tirer au clair en une fois (avec ma copine par exemple). Mais le noeud géorgien est plus difficile à trancher que prévu, dans chaque cas j’ai décidé qu’il était plus prudent de ralentir et prendre les bonnes décisions et la bonne organisation.

Et ca paraîtrait plutôt lié au reste. Qu’en pensez vous?

Bonjour tpt

Le 15 c’est se tenir.
Se tenir c’est concentrer sa force intérieure afin de pouvoir s’affirmer dans sa relation avec le dehors .
Retenue austère qui évite la dispersion, simplicité réservée où l’on réduit ses prétentions tout en travaillant à ses insuffisances.
Se tenir réside en une maitrîse calme et solide qui permet de réagir souplement aux sollicitations extérieures .Ce n’est pas un abaissement volontaire par sentiment de faiblesse

Le 21 c’est mordre à travers
C’est intervenir sans faiblesse pour rétablir l’harmonie.
Certaines situations sont si inextricables que chercher à les déméler n’aboutit qu’à les embrouiller encore plus.En pareil cas, seule une intervention vigoureuse et décidlée est envisageable.
Ce pis-aller brutal et efficace se dit en français trancher le noeud gorgien.

A quoi vous font penser ce 15 et ce 21 dans votre vie quotidienne, en ce moment?

cordialement

la méditation permet d’obtenir des images , comme pour les rêves .
Mais il faut savoir les interpréter . C’est toute la difficulté .
je vais réfléchir à ce 15 21
cordialement

Bonjour, Baptiste.



Merci beaucoup. En effet je fais beaucoup de rêves, j’ai envie de dire assez puissant car au réveil je les « sens », je sais que j’ai rêvé mais je ne m’en rappelle pas souvent… J’essaierais de faire des efforts. La méditation peut aider? Par quel moyen?


Alors je n’ai ni pris la route 15, ni la 21. Mais lorsqu’il l’a dit, j’avais l’impression de savoir de quoi il parlait, et je me suis directement dirigé vers l’escalier… L’homme a pris l’autre chemin.

Bonjour tptwp

La terre désigne l’inconscient .
L’herbe c’est ce qui vient donc de l’inconscient et de façon naturelle .Ce sont les rêves .
Lorsqu’il est question de la connaissance de soi (ou du SOI) , Vous seriez donc dans un endroit divertissant ou vous pouvez vous détendre . Vous avez un fort potentiel (votre ami ) , mais vous ne vous y intéressez pas vraiment dans votre vie quotidienne dites-vous.
L’étude de ses rêves est divertissante , c’est un moment de détente , mais cela demande aussi de beaucoup travailler et de faire des analyses cohérentes .
Il me semble que c’est ce dont votre rêve vous parle .
L’homme en noir qui crache c’est l’expression de l’inconscient
Le noir est la couleur de l’inconscient .
Cracher , cela vient de la bouche , c’est donc ce que l’on exprime .
Vous devez donc suivre l’expression de l’inconscient , y être attentif à travers vos rêves. Je ne connais pas d’autre moyen, si ce n’est aussi la méditation .

Vous prenez l’escalier . Je vous ai parlé de ce jeu de mots « Est ce qu’AL y est  » . Vous pourriez le découvrir par vous même .

Avez-vous , vous aussi pris la route 15 et la route 21 pour le suivre ?
Comment cela est-il arrivé ?
cordialement

Merci. Je comprends mieux je ne manquerais pas d’essayer de m’en rappeler chaque fois.

Alors c’était une fête étudiante sur une grande pelouse, il y avait une scène avec des musiciens et j’étais sur la pelouse avec un ami d’enfance (on se connaît depuis tout petit, il était toujours premier de classe) . Logiquement a une fête étudiante on devrait se sentir bien, beaucoup boire et profiter du moment. Je ne me rappelle pas avoir particulièrement profité de la fête, comme dans la vraie vie je ne m’amuse plus vraiment à ce genre d’activités. La fête se déroulait en après midi et oui il y avait du monde je pense.

bonjour tptwp2

Pas mal aurais-je envie de dire .
Ce serait en tous les cas une bonne illustration pour dire que les deux chemins semblent aboutir au même endroit.Ils se complètent.
L’un est fait peut-être de connaissances livresques, intellectuelles , d’expériences dans le monde extérieur .
l’autre est fait de la connaissance de soi , que l’on peut approfondir en apprenant de son monde intérieur .
Et les rêves , s’ils le veulent, ne manqueront pas de vous parler de votre projet, que ce soit en bien ou en mal pour vous guider .
Je comprends mieux à présent l’image du campus universitaire , lieu d’étude , lieu de vie , pour se former à la carrière future .

C’est quoi une fête ? qu’est ce qu’on y fait ? De quelle fête s’agit-il? Décrivez moi cette fête ? Ou cela se passerait-il?(à l’extérieur ?) le soir? y a-t-il du monde ?

cordialement
cordialement

Bonjour,

Merci beaucoup de m’aider. C’est vraiment une bonne illustration de ma vie actuellement. Je pense créer une société alors que je n’ai pas d’expérience pure dans le domaine. J’ai les connaissances techniques de bases, mais pas de contacts donc il me faudra beaucoup lutter au début pour les premiers contrats.
J’ai surtout envie de tenter par « pressentiment » , et j’ai une très grande confiance en moi donc je me dis que si j’ai certaines conditions favorables qui me permettent de me lancer, le reste suivra (je pense que la intervient la spiritualité non?).

Est ce une bonne illustration ?

Tptwp2

Sur le chemin de droite vous avanceriez en vous basant sur de vieux principes (les pavés) , sur votre éducation, votre façon de penser . c’est carré , lourd . Ce sont éventuellement des arguments que l’on peut balancer !
Sur le chemin de gauche , les pierres sont un matériau naturel ,stable , inaltérable , éternel .La pierre n’est pas sans rapport avec la spiritualité , le lien avec la divinité .
Dans escalier il y a également un jeu de mots phonétique évocateur « est ce qu’AL y est  » . Al signifie Dieu en Hébreu .

Donc soit partir dans vos habitudes de vie , consciente, vos principes , votre éducation, soit partir en exploration sur ce chemin de vie intérieure qui vous aiderait ensuite à être créatif dans votre vie quotidienne .
Vous choisiriez la gauche ?!

La droite c’est le conscient , les raisonnements, la logique , ce qui est rationnel, le masculin ,les idées, les pensées , l’extérieur
La gauche c’est l’inconscient , ce sont les émotions, les intuitions , les ressentis , le féminin, l’intérieur .

A quoi cela vous ferait-il penser à l’intérieur ou à l’extérieur de vous, en ce moment ?