Aujourd'hui le Saturday 16 October 2021, 288eme jour de l'année

La guerre, l’amour, et la rentrée des classes.

1.71K views

Bonjour!

Certains rêves me passent au-dessus, et à moins qu’ils ne me secouent vraiment, je ne les interprète pas. Autant ces derniers temps, mes rêves ne semblaient pas avoir d’importance, autant à force d’en rêver, ça me met à me questionner.

J’ai fait deux ‘petits’ rêves cette nuit.

RÊVE 1:

Le premier, en écho à un ancien rêve dans lequel je revivais mon entretien de manière encore plus agaçante, relate ma rentrée scolaire. Dans le lycée, il y a pas mal d’élèves. Je suis seule, puisque je ne connais personne, et je dois choisir une option; j’hésite entre le ‘chant’ ou la ‘danse’. (Les cours ne représentent pas du tout ce que c’est. C’est juste une appellation.) Ces appellations étaient inscrites sur des feuilles collées aux deux portes devant moi; je devais donc choisir entre deux portes. Plus proche de la ‘danse’ -comme si j’avais déjà mariné ce choix-, je me résigne à y aller. ‘Mais le chant a l’air bien aussi… Bon. Maintenant j’ai choisi danse. Trop tard, je change plus.’ J’ai la chance de trouver une amie dans le même cas que moi dans la même classe. Le cours commence. Assise au fond, je m’adonne aux exercices photocopiés avec une attitude appliquée, mais je pique la mouche aux exclamations que me fait ma professeure. En rencontrant d’autres élèves, je remarque que j’ai oublié de mettre mon uniforme. Grosso modo, je retiens de ce rêve que j’ai la niaque de réussir mais je suis tout autant révoltée, en particulier par les attitudes des enseignants.

RÊVE 2:

Ce rêve fait suite au précédent. Le climat est de guerre, mais cela ne semble pas aussi important que cela en a l’air. Deux clans opposés s’unissent contre un ennemi commun. Les 3/4 sont décimés mais il reste encore des ennemis cachés en haut de falaises qui surplombent un camp dévasté. Seuls deux personnages décident d’y aller pour en finir: une femme de caractère insolent habillée de peaux de fauve (clan exceptionnellement de femmes de type amazones) est prise devant la selle d’un homme aux cheveux blancs (le sorceleur d’Andrzej Sapkowski), et ensemble ils galopent dans tout le camp afin d’être cible mouvante et pour que la femme les tue avec son arc. Malgré leurs différents, le climat entre eux s’adoucit et un ardent désir est ressenti, ce qui leur donne envie de se serrer encore plus l’un contre l’autre. Ils attendent d’avoir abattu tous les ennemis pour profiter du calme, de leur solitude et de se glisser dans un tipi blanc du camp…

Je pense que les deux rêves peuvent être liés d’une certaine manière.

Qu’en pensez-vous?

Merci!

Bonjour

Je vous cite « ….Pour le deuxième rêve, je me suis demandé s’il ne pouvait pas s’agir de deux facettes opposées de moi-même réunies. J’ai souvent des sentiments extrêmes… »

c’est plutôt le premier rêve qui le montre mais vous avez fait votre choix alors continuez ainsi. Vous êtes sur la bonne voie.

Bonne journée

 

Bonjour!

Ce n’est pas bien grave!

Ce choix que j’ai fait pour la poursuite de mes études qui relèverait d’envie de se libérer et se rendre plus indépendant, c’est exactement ce que je ressens et ce pourquoi j’ai choisi une réorientation, après une année ‘d’échec’, si l’on peut dire.

Je devrais me faire plus violence à l’avenir.

Pour le deuxième rêve, je me suis demandé s’il ne pouvait pas s’agir de deux facettes opposées de moi-même réunies. J’ai souvent des sentiments extrêmes.

Merci beaucoup!

Bonjour

oups, désolée !

La danse, contrairement au chant, vous permet de vous exprimer d’une façon plus large dans le sens où c’est une sorte de libération pour vous (grosso modo). Votre choix est donc en rapport avec cette notion de libération et surtout d’indépendance que vous avez envie de cultiver le plus vite possible.

D’un côté, vous êtes raisonnable en « prenant des cours » vous savez pertinemment que vous devez apprendre mais d’un autre côté vous n’acceptez l’autorité en place. Hors, l’un ne va pas sans l’autre. Vous devez accepter la critique (surtout si elle provient d’un professionnel – enseignant) et admettre que votre avis ne soit pas toujours le bon.

Qu’en pensez-vous ?

Concernant le second rêve, il semblerai qu’il soit sans explication précise.

Bonne journée

C’est ainsi, que vous allez apprendre. Il viendra le moment où votre avis sera aussi important pour vous et pour les autres. Il faut apprendre à être HUMBLE.

 

Un petit up.
Le premier rêve m’interpelle particulièrement.

Bonjour!

C’est gentil, merci beaucoup! J’ai toujours essayé de cultiver mon style, mais il faut l’avouer, écrire des romans n’est vraiment pas facile…

J’ai 18 ans, 19 précisément en fin d’année.

Bonjour

Je tiens à préciser que vous avez un joli style d’écriture… romancé !!! S’il y avait une troisième porte, ce serait l’écriture lol !

Quel âge avez-vous ?

Merci