Aujourd'hui le

La Jordanie

1.09K views
0 Commentaire

Bonjour baptiste,
Je sais que nous avons déjà un rêve en cours mais celui que j’ai fait cette nuit me laisse profondément perplexe. Une fois de plus, il met en scène bon nombre d’animaux. Il était précédé d’autre chose dont je ne me souviens pas. La seule chose que je sais c’est qu’une personne me parlait de la Jordanie, en disant que c’était une destination parfaite et magnifique et qu’il y allait souvent. Le rêve dont je me souviens, démarre sous le soleil et dans un climat qui fait plutôt vacance c’est pourquoi je pense qu’il se déroule en Jordanie (pays dans lequel je ne suis par ailleurs jamais allée). Voici le rêve:
Nous visitons le pays et pour se faire nous traversons une étroite passerelle (ce n’est pas compliqué, assis on passe tout juste dessus). Cette passerelle surplombe une eau claire et plutôt calme. On la traverse sans problème et on arrive devant une sorte de lac, au loin on aperçois quelque chose qui boit, ça a une allure mi-humaine. On voit également nager des ratons-laveurs ainsi que des castors, qui transportent des bouts de bois. On repart alors car il commence à se faire tard (même si le soleil est pourtant toujours haut dans le ciel). On retraverse la passerelle (qui d’ailleurs n’a pas de rembarre et est en pierre). Là sur notre droite, il y a des hippopotames (au moins d’eux) tandis que les ratons laveurs arrivent sur notre gauche. A ce moment là je me retrouve (je ne sais pas trop comment) assise et je roule sans pouvoir me contrôler de droite à gauche. J’essaie pourtant de ne pas tomber à l’eau (pourtant je prends appuie plusieurs fois sur l’eau pour ne pas tomber dedans) et du coup un hippopotame s’éloigne. A ce moment là on me dit « regarde il y a des jeunes qui ramène du bois) je me retourne croyant voir un raton-laveur mais en faite c’est un jeune castor qui me regarde. Je m’assois alors et je dis « cette passerelle est quand même très étroite ». Et je me suis réveillée là.
Merci par avance de votre aide et bon été sous le soleil

a répondu
1 2 3 5 6

Bonjour baptiste,
Ce qui me parait logique oui. En effet, j’ai envie de réussir.
Amicalement

a répondu

Poly
Dans cette recherche d’une harmonie intérieure ou extérieure vous seriez donc « déterminée » .
amicalement

a répondu

Bonjour baptiste,
Je pense a quelque chose là-dessus en effet: la détermination. Chez moi c’est quelque chose d’assez inflexible. Je ne dis pas que je n’ai jamais de doute, c’est très loin d’âtre vrai j’en ai beaucoup. Cependant, jusqu’ici je n’ai jamais abandonné quelque chose qui me paraissait important. C’est ce qui fait que malgré des échecs en chemin qui ont allongé certain délais j’ai toujours fini par avoir et faire ce que je voulais. Ainsi pour moi la détermination c’est quelque chose d’inflexible donc de solide/dur, c’est vivant car c’est à nous de la maintenir et de la faire grandir et je m’en nourrit car sans elle je ne serais pas là ou j’en suis aujourd’hui.
J’ai fait ces dernières nuits deux rêves courts en plus, et je me demande si ils ne parlaient pas également de ce travail intérieur.
Amicalement

a répondu

Bonjour Poly
Cette partie de vous qui travaille à son harmonie intérieure et extérieure , celle qui se sert notemment de la pensée positive , utilise des méthodes depuis deux ans . Elle est adulte , autonome , mais elle n’est pas passée à une étape où elle agit sans guidance.
Cette partie de vous transporte avec elle quelque chose de dur, de vivant , dont elle se nourrit, et qui est un élément important dans la vie.
A quoi cela vous ferait-il penser?
amicalement

a répondu

Bonjour Poly
Cette partie de vous qui travaille à son harmonie intérieure et extérieure , celle qui se sert notemment de la pensée positive , utilise des méthodes depuis deux ans . Elle est adulte , autonome , mais elle n’est pas passéé à une étape où elle agit sans guidance.
Cette partie de vous transporte avec elle quelque chose de dur, de vivant , dont elle se nourrit, et qui est un élément important dans la vie.
A quoi cela vous ferait-il penser?
amicalement

a répondu

Bonjour baptiste,
Oui en effet, pour l’instant je reste sur des méthodes (et je continue puisque dernièrement j’ai repris une nouvelle méthode et qui est même bien plus suivie que les précédentes).
Du bois c’est une matière dure mais aussi vivante, certain animaux s’en nourrissent et c’est un élément important de la vie sur terre.
Dans le rêve, le castor dépose son morceau de bois sur la passerelle alors que j’arrête de rouler pour pouvoir me tourner vers lui.
Amicalement

a répondu

Bonjour Poly
Il y aurait donc cet aspect de vous même
Qui n’est pas un enfant mais pas un adulte non plus. vous êtes autonome mais ne vous éloignez pas encore trop lorsqu’il est question de ce travail intérieur depuis deux ans , rêves et pensée positive.
A quoi cela vous ferait-il penser?
C’est quoi du bois ? c’est comment?
A quoi ça sert ?
Quels sont les détails du rêve à ce sujet?
amicalement

a répondu

Baptiste,
Oui c’est vrai que ça ne me parle pas trop. Par contre l’idée de parent me fait penser à autre chose. En effet, les parents sont aussi ceux qui nous guident dans la vie. Dans mon cas, il est vrai que je travaille sur cette pensée positive en suivant des vidéos ou les exercices de mes livres. Je ne suis pas encore passée à une étape où j’agis finalement sans « aide » ou « guidance ». J’ai encore besoin de la trame de ces livres ou vidéos pour pouvoir avancer.
Mais d’un autre côté je me dis que le rêve note peut-être une évolution de ce côté là, car les jeunes castors quittent leurs parents au bout de deux ans. Et cela va faire deux ans que je suis sûr ce travail.
Amicalement

a répondu

Poly
C’est moi qui vous ai parlé des parents et de ce qu’ils pouvaient représenter .
Mais s’il n’y a pas ce sens là dans le rêve, oublions.
amicalement

a répondu

Bonsoir baptiste,
Effectivement cet article pourrait coller avec toutes ces choses. Ce qui est marrant c’est qu’avec mon boulot nous avons fait une formation sur la communication non violente fin juillet pour tenter de régler nos problème d’entente interne et nous y avons vu ce qui est présenté ici. Ca me fait également penser à autre chose, dans cet apprentissage de la pensée positive j’ai acheté un livre avec des exercices favorisant trois éléments: la méditation, l’imagination et l’intuition. On y retrouve finalement un lien entre corps et émotion, puisque quand on y réfléchis la méditation aide à se recentrer sur nous-même, l’imagination mets en lien les émotions ressenties lorsqu’on obtient notamment ce que l’on souhaite, elle peut de plus s’accompagner du « faire comme si nus avions déjà les choses » et enfin l’intuition est purement dans le ressentit. On aurait alors une progression du corps jusqu’au émotion qui ne me parait pas sans rapport avec le rêve.
Pour le côté autonome ça me parle assez vu que j’apprends beaucoup de chose seule même si j’ai également de l’aide à côté ici et ailleurs. Par contre c’est le « de ne pas s’éloigner de sa force divine » qui me pose problème je ne vois pas bien ce que ça peut signifier ici. Le castor quitte ses parents au bout de deux ans, mais même là si les parents représente la force divine je ne vois pas bien où ça me correspond. Mais en fait je crois que c’est l’aspect force divine, je ne vois pas bien à quoi ça fait référence.
Amicalement

a répondu
1 2 3 5 6