Aujourd'hui le Tuesday 16 July 2024, 197eme jour de l'année

meubles au plafond

2.12K vues

bien le bonjour! Ce matin, je me réveille en sursaut, je cours partout dans la maison, j´emmène mon petit frère regarder ma chambre, pour finalement monter voir mes parents, le cœur battant tellement vite et tellement fort que j´en étais essoufflée. La raison? Je me souviens juste d´un détail: Tout était à l´envers, et c´était irréversible. Mais mes cauchemars ont toujours eu une dimension abstraite, comme une sensation sur laquelle on n´arrive pas à mettre le doigt dessus… Le non retour? L´infini? Ce sont ceux qui me paniquent le plus. J´ai aussi rêvé il y a plus d´un an, que j´étais en enfer, et en me réveillant je me suis regardé dans le miroir et je me suis mise à courir partout dans tous les sens, sans comprendre, en ayant l´impression que c´était la fin, le dernier instant de ma vie, et que j´étais en enfer.

Voilà, ça fait de deux choses l´une, mais ce rêve d´enfer me tracasse depuis un bout de temps, j´aimerais trouver une cause médicale à mon soudain délire [icon_lol]
merci de votre réponse 🙂

merci de votre aide 🙂

Bonjour AmbreOphelie,

"… Quand vous parlez de traumatisme, ce n´est pas forcément phobique? …" : Absolument ! Un traumatisme phobique, c´est un traumatisme dû à une chose vécue. Mais ce que vous avez vécu peut vous avoir "traumatisée" sans pour autant que vous n´en ayiez développé une phobie. C´est pourquoi je réponds oui à la question suivante : "… le traumatisme pourrait-il se manifester par une sensation de déjà-ressentit par rapport à une émotion vécue mais oubliée? …"

Pour l´autre question : "… y aurait-il un rapport avec les rêves, et si oui, lequel? Et enfin, le traumatisme pourrait-il se manifester par une sensation de déjà-ressentit par rapport à une émotion vécue mais oubliée? …" je ne sais pas y répondre.

[icon_redface]

Bien amicalement,

merci à vous de cette réponse, je vais me creuser pour trouver l´origine 🙂 Quand vous parlez de traumatisme, ce n´est pas forcément phobique? y aurait-il un rapport avec les rêves, et si oui, lequel? Et enfin, le traumatisme pourrait-il se manifester par une sensation de déjà-ressentit par rapport à une émotion vécue mais oubliée?

Bonjour AmbreOphelie,

Tout d´abord, sachez que je me réjouis que, tout comme moi, vous n´ayez pas de doute sur votre bon état de santé mentale ! [icon_biggrin]

"… on m´a dit que c´était simplement que je n´étais pas totalement réveillée de mon rêve et que j´étais encore dedans …" : je persiste à dire que si vous étiez "encore dedans", c´est parce qu´il exprime quelque chose qui vous a traumatisée. Un jour, j´ai rencontré un homme, costaud, sain d´esprit, très sociable. Lorsqu´il a vu une araignée dessinée sur un tableau accroché, au moyen d´un cadre, dans le salon de la personne chez qui j´étais, il a fallu retourner le tableau pour qu´il retrouve son calme. On appelle cela une phobie. A mon z´avis, c´était quelque chose de similaire qui s´est produit pour vous.

Pour les meubles au plafond : Les meubles sont des objets qui sont entreposées dans les pièces de la maison. La maison, c´est notre être intérieur. Si les meubles étaient au plafond, c´est que ce qu´ils symbolisaient dans votre rêve, c´était des choses qui vous donnaient l´impression que "le monde est à l´envers".

Pour l´enfer, je vous renvoie à un jeu de mots : l´enfer, c´est l´enfer-mement. [heu] comme les mâchoires d´un piège qui se referme sur soi ou les émotions fortes ou sentiments de révolte ou de haine que l´on éprouve et que l´on subit parce que l´on ne parvient pas à canaliser. [icon_evil]

Bien amicalement,

bien sûr mon but n´est pas de savoir si je suis malade, je disais ça pour rire, faire semblant de me prendre pour une folle ^^ de plus, on m´a dit que c´était simplement que je n´étais pas totalement réveillée de mon rêve et que j´étais encore dedans. Mais ce qui m´intéresse, et bien sûr c´est pour ça que je l´ai posté sur ce site, c´est la signification de ces meubles au plafond, ou de l´enfer dans un rêve! Parce que ce rêve m´a vraiment marqué, et que je pense que l´analyse en serait enrichissante

Bonjour AmbreOphelie,

"… j´aimerais trouver une cause médicale à mon soudain délire …" : Ce n´est pas là l´objet de ce forum ! [icon_neutral] Néanmoins, je peux vous faire part du sentiment que m´inspire la lecture de ce que vous avez écris : Certains traumatismes de natures psychologiques (je parle de souffrances et non de pathologie !!!), l´emportent sur votre capacité à vous contrôler au point de vous faire adopter des comportements excentriques.
Hormis l´hypothèse selon laquelle ce(s) traumatisme(s) serai(en)t en lien avec la sensation d´être prise dans un piège, je n´ai pas les compétences nécessaires, je ne vois rien d´autre à vous dire pour éclairer votre réflexion. [icon_redface]

Bon courage à vous !

Bien amicalement,