Aujourd'hui le

Mon copain enceinte

147 views

Bonjour, j’ai fait rêve etrange, et j’ai des doutes quant à son sens.

J’apprends à conduire avec mes parents. Je m’arrête voir une amie dans un jardin/maison.
Plein de personnes de ma classe sont là. Le professeur, qui trouve que certains élèves ne se tiennent pas droit les pointe du doigt et par ce biais là, les fait se tenir droit. Cela améliore beaucoup leur posture et je remarque que cela va bien mieux sur un de mes amis.
On s’est disputé avec mon copain (fait réel) donc on ne se parle plus, mais il est enceinte. Comme c’est notre bébé, on fini par se rapprocher et par se reparler même si une petite froideur s’est instaurée.
Une fois, en voulant traverser, le tram me bouleverse, cela ne me fait pas mal mais à comme conséquence de me faire perdre des objets importants de ma chambre, ils sont éparpillés autour et sur les rames de tram, je récupère donc mon doudou que j’ai depuis petite et que j’ai toujours maintenant, un donut et quelques autres objets que j’ai oublié. Mon copain est là, et il semblerait qu’il acoucherai bientôt. Une de mes amies les plus proches et complice arrive et a quelque chose qui permet de voir dans son ventre, une creme/dentifrice , et s’en sert pour qu’on voie le bébé, elle a déjà eu le siens. Un garçon qui ressemble à mon frère en plus squelettique de 14 ans. Comme sur les échographies, ça bouge, en noir et blanc, flou, et par moment le visage couplé avec le corps squelettique allongé est assez terrifiant.
À un moment, le « bébé » est assis et est relié par une sorte de tentacule ou de tube organique à la bouche d’une femme. Anne Laure dit qu’il fait ses préliminaire, cela dure longtemps, il risque d’avoir un problème avec le sexe plus tard… En touchant le ventre, la partie bombée se décolle et devient un œuf, mon copain retrouve un ventre normal. Cela veut dire qu’il ne va pas tarder à éclore, dans une heure précisément. Mon amie s’amuse a jouer avec, comme un ballon gonflé, l’œuf rebondit pareil on s’inquiète et on lui demande d’arrêter.
On se rend à la maternité ou à l’intérieur pour qu’on puisse accoucher. Dégouté par ce que j’ai vu, la dernière dispute qui a failli nous séparer, et le fait que je ne sois plus certaine de me figer avec cette personne ou avoir un enfant avec elle et ensuite se séparer ne m’enchantais pas. Je lui demande si il ne voudrait pas faire adopter l’enfant, on a 20 ans, on fait encore des études, et je ne suis pas prête. Il était totalement d’accord, au final c’était comme si que l’éthique, si c’est le terme, nous empêchait d’avancer ça plus tôt, bien qu’il disait que ce serait bien de le garder et qu’au pire sa mère le garderait en début de rêve. Sa belle sœur (femme de son demi frère) a du mal à tomber enceinte (fait réel), elle serait heureuse de l’adopter.

En réalité : Je ne l’adresse plus la parole depuis hier, on est en groupe pour un projet et il n’a pas branché son téléphone, son réveil n’a pas sonné, il s’est couché tard, il s’est levé à 13h, n’a pas anticipé le fait de juste envoyer son travail avant d’aller se coucher, même si je lui avait demandé de faire cela avec ses travaux précédents la veille. Notre groupe, avec une troisième personne est mal barré maintenant… J’en ait assez de ce genre de comportement irresponsable et inconscient, voire illogique,qu’il a tout le temps,cette fois c’était trop. Je m’ennuie et je ne rigole plus beaucoup avec lui, pourtant il est très gentil, mignon et je m’y suis attachée, mais on ne partage pas de moment très marquant.
Mon amie qui met la crème sur le ventre n’a pas de bébé dans la réalité, mais son couple se passe bien, en tout cas c’est l’image que j’en ai.
Mon petit frère est très loin de moi, je ne le vois jamais, nous avons grandit ensemble et je l’ai vu grandir, il me manque.

Merci de m’avoir lu, bonne journée !

a répondu

Bonjour Emi

Dans la situation quee vous décrivez aveec ce travail de groupe insufffisant et qui ne répond pas aux eexigences, vous allez voir une amie …
Vous contactez donc des émotions ou des sentiments .
c’est quoi une amie ?
comment est cette amie ? décrivez la !
quelle relation avez-vous avec elle ?

ensuite nous regarderons la fin du reve si vous voulez, la conclusion , car ce rêve et bien long

amicalement

a répondu

Bonjour Emi

Vu
je vous réponds ce soir à tête reposéée
amicalement

a répondu

Bonjour
Cela me fait penser au jour même, le matin, où nous avions cour et devions présenter notre travail de groupe. Le professeur est exigeant, et j’en suis tout autant pour le travail qu’on produit, c’est une situation très stricte.
J’ai bien vu que le travail fait par moi et l’autre personne présente, sans le travail de la troisième personne absente (mon copain) cela paraissait insuffisant, d’où mon manque de confiance (travail personnel fait + situation) .
La porte ouverte, cela pourrait être qu’en effet, le travail à été jugé insuffisant, ou peut être la porte ouverte à ma colère ?

a répondu

Bonjour Emi

Une stuation ou il y a un cote tres strict, avec un manque de confiance en vous, et qui laisse une porte ouverte , à qui ou à quoi cela vous ferait-il penser au moment de ce rêve ?

amicalement

a répondu

Bonjour,

Mes parents sont complémentaires. Ma mère a toujours eu l’image de la figure stricte et sévère, j’étais grondée pour un oui ou pour un non tout le temps, mais je sais que c’est parce que durant son enfance elle a subit pire. Mon père a l’inverse m’a toujours épaulé dans mes centres d’intérêt. Très intelligent et curieux de tout, on arrivait bien plus à parler et à s’intéresser à tout plein de choses ensemble, de centre d’intérêts à philosophie, il est aussi très blagueur, mais a un côté fier excessif, qui lui rend impossible d’avouer ses fautes.

Cet alliage des deux à rendu une éducation très stricte mais qui m’a quand même laissé une porte ouverte au divertissement et à mes passions. Indirectement, cela peut expliquer mon gros manque de confiance en moi, le fait d’avoir un jugement dur envers les autres et bien plus dur envers moi même, d’être curieuse de tout et assez travailleuse.
Être en couple m’a fait réalisé que je laisse facilement libre cours à mes émotions/états d’esprit, ou qu’elles sont amplifiées ou peuvent changer facilement. C’est certainement individuel, mais je me demande si ce n’est pas lié au fait que de cette manière, je me disputais avec ma mère, et quelques minutes après tout était redevenu normal pour elle, et quelques autres minutes après finalement on rigolait bien, même si sur la longue notre relation était tres pauvre. Des disputes et une relation qui m’ont vraiment fait ressentir de la haine.

Maintenant que j’ai quitté le foyer familial, cela va beaucoup mieux.

Mais j’ai repris contact avec mon père aujourd’hui, et ait finit par lui parler de ma situation (chose impossible à l’époque où j’habitais au foyer familial, complètement tabou avec mon père), sa réponse m’a beaucoup aidé. Après discussion, il m’a bien dit qu’il faut savoir mettre de l’eau dans son vin, et que mettre un peu de distance est une bonne chose.

En me relisant j’ai l’impression de me comporter ou presque comme mes parents envers mon copain 😅.

a répondu

Bonjour,

Mes parents sont complémentaires. Ma mère a toujours eu l’image de la figure stricte et sévère, j’étais grondée pour un oui ou pour un non tout le temps, mais je sais que c’est parce que durant son enfance elle a subit pire. Mon père a l’inverse m’a toujours épaulé dans mes centres d’intérêt. Très intelligent et curieux de tout, on arrivait bien plus à parler et à s’intéresser à tout plein de choses ensemble, de centre d’intérêts à philosophie, il est aussi très blagueur, mais a un côté fier excessif, qui lui rend impossible d’avouer ses fautes.

Cet alliage des deux à rendu une éducation très stricte mais qui m’a quand même laissé une porte ouverte au divertissement et à mes passions. Indirectement, cela peut expliquer mon gros manque de confiance en moi, le fait d’avoir un jugement dur envers les autres et bien plus dur envers moi même, d’être curieuse de tout et assez travailleuse.
Être en couple m’a fait réalisé que je laisse facilement libre cours à mes émotions/états d’esprit, ou qu’elles sont amplifiées ou peuvent changer facilement. C’est certainement individuel, mais je me demande si ce n’est pas lié au fait que de cette manière, je me disputais avec ma mère, et quelques minutes après tout était redevenu normal pour elle, et quelques autres minutes après finalement on rigolait bien, même si sur la longue notre relation était tres pauvre. Des disputes et une relation qui m’ont vraiment fait ressentir de la haine.

Maintenant que j’ai quitté le foyer familial, cela va beaucoup mieux.

Mais j’ai repris contact avec mon père aujourd’hui, et ait finit par lui parler de ma situation (chose impossible à l’époque où j’habitais au foyer familial, complètement tabou avec mon père), sa réponse m’a beaucoup aidé. Après discussion, il m’a bien dit qu’il faut savoir mettre de l’eau dans son vin, et que mettre un peu de distance est une bonne chose.

En me relisant j’ai l’impression de me comporter ou presque comme mes parents envers mon copain 😅.

a répondu

Bonjour Emi

Excusez-moi je ne comprends pas bien
Pourriez-vous me décrrire vos parents , l’education qu’il vous ont donnée ?
leur particularité ?

amicalement

a répondu

Bonjour Baptiste

Cela me fait penser que j’admire mes parents dans le fait d’être complémentaires, très indulgents envers eux, et d’écourter leur disputes. Chose qui n’est pas mon cas actuellement.

a répondu

Bonjour Emi

Lorsque vous apprenez à conduire avec vos parents , ce serait comme de diriger votre vie , de l’orienter à partir des conceptions qu’il vous ont données.
Ce serait le sujet de votre rêve et cela semble de la première importance.
A quoi cela vous ferait-il penser au moment de ce rêve ?

amicalement

a répondu