Aujourd'hui le Saturday 16 October 2021, 288eme jour de l'année

Moqueries terrifiantes de statues de cire.

1.86K views

Bonjour!
J’ai fait un rêve que j’ai trouvé particulièrement effrayant duquel je me suis réveillée, sueur au front, à une heure avancée de la nuit.

Le rêve met en scène trois filles que j’ai côtoyé en école primaire, qui, en m’apercevant, me lancent sur un ton ironique et méchant: ‘Au fait, merci pour ton cadeau, c’est vraiment pas sympa!’. Je ne savais pas du tout de quoi elles parlaient, alors je leur ai demandé de me montrer. Elle m’ont emmenée dans un endroit avec des allures de château (un grand espace avec des escaliers tournant vers l’intérieur de l’espace), et une pièce en particulier. Cette pièce était relativement sombre, comme si un orage s’y préparait. C’était une chambre ‘un peu vieillotte’ meublée de commodes, de tableaux et d’un lit… Le truc étrange, c’est que des représentations d’une des trois filles en cire étaient statufiées dans des positions banales dans plusieurs coins de la pièces (en entrant, une à droite étudiait au mur un tableau, par exemple…). Les murs étaient dans la quasi totalité (de la plinthe au plafond) recouverts de photos de ces réelles filles avec d’autres membres de leur entourage, comme une collection accumulée. C’était dérangeant et un peu flippant. Puis, quand ladite fille (la vraie en chair et en os) s’approchât du miroir en pied à côté du lit, elle poussa un cri qui la fit ricocher sur la matelas. Au travers de ce miroir, elle vit son reflet nu et tout fait de cire.

Je n’ai pas peur des statues de cire, mais c’était tout comme.
La pièce était sombre comme si les lumières étaient mortes. On sentait quelque chose de lourd dans la pièce, comme une présence qui y avait passé toute sa vie. La déco restait vieille et poussiéreuse, de gris, de bois. Les tableaux représentaient des paysages et faisaient partis du cadre; à l’inverse les photos (plus faites de sourires, même parfois mal cadrées, etc.) étaient sous verre, comme plus récentes peut-être. Les statues étaient toutes habillées du même style que la vraie fille, histoire de bien lui ressembler, sauf son reflet, nu. Ce reflet, d’ailleurs, changea de position après que la fille aie crié: on a accouru pour regarder, et son reflet avait adopté une position de 3/4, offrant ses reins, mains sur les hanches et regard vilain presque flippant. Elle arborait aussi soudainement des tatouages au dos (comme un violoncelle) et un rouge carmin sur ses lèvres soufflées. On sentait de la moquerie, de la méchanceté, de la superficialité. Et ses yeux étaient noirs, alors que normalement ils sont bleus.

Après ça, mon rêve à décider de me montrer cette même pièce ‘ouverte au public’. Comme un musée. Les gens s’enfuyaient en masse. On suivait une jeune fille, curieuse, qui, sur le pas de la porte, aperçu la femme qui créait ces statues de cire, d’un calme passionnel et mesquin. La fille s’en alla alors, peureuse et sur la pointe des pieds.

À noter, l’extérieur était ensoleillé alors que depuis l’intérieur, cela paraissait orageux.
Je crois savoir qu’en rêve une maison et son intérieur représente le moi intérieur du rêveur.

Qu’en dites-vous?
Merci!

Aucun problème, je peux comprendre!
Bonne journée!

bonjour lily

Je suis désolé . je n’ai pas l’énergie en ce moment pour étudier un rêve aussi long.
cordialement