Aujourd'hui le

Panne de voiture, je suis coincée loin de chez moi.

236 views

Bonjour Baptiste!

Comment allez-vous?
J’ai une nouvelle interprétation de rêve à travailler avec vous. Ça s’est passé cette nuit (du 08 au 09).

Je suis tombée en panne avec la voiture de ma mère (Peugeot 207 grise) que j’utilise pour travailler. Le compteur allait exploser tant l’aiguille était basse dans le rouge; j’étais vraiment à sec et j’avais puisé dans tout ce qu’il y avait de puisable. Mais je suis arrivée avec chance et peine dans une station-essence.
J’ai rempli une mini jerricane verte (en en renversant maladroitement de côté et sur mon jean) et je suis allée remplir du peu que j’avais le réservoir de ma voiture.

Je suis ensuite montée dans un car de touristes -tel étant mon métier de les accompagner jusqu’à leur hôtel VVF. Mais moi-même je n’étais plus sûre de la route… Au final, on est bien arrivé, parce qu’on était pas loin.
Ça n’arrangeait pas le chauffeur de me redéposer au parking pour retrouver ma voiture. J’étais coincée; je ne pouvais pas marcher tous ces kilomètres de ville en ville, le long de l’autoroute, jusque chez moi.

J’ai accompli une course entre-temps, tuant mon temps en attendant de trouver une solution à ma triste situation.
J’ai laissé un carton contenant mon lapin mort chez le vétérinaire (un peu comme laisser son ampoule au magasin de bricolage; dans mon rêve, c’était ce qu’on faisait, parce que les vétérinaires savaient quoi faire des animaux morts). Il l’a mis au congélo en attendant de s’en occuper et m’a fait remplir et signer un formulaire prouvant son dépôt et attestant sa mort.
Je pleurais en le remplissant; c’était un membre de ma famille, cet animal.

En partant, j’ai vu une copine et lui ai demandé si elle avait sa voiture pour pouvoir me ramener chez moi. Elle ne l’avait pas; elle était venue avec deux autres filles et m’a guidée vers Özlem, qui a accepté de me ramener. J’étais contente!

Sur la route, il y avait des girafes avec des peaux de hyènes sur le dos pour se camoufler des prédateurs.
Y’avait aussi toute une petite suite d’animaux, dont Timon et Pumbaa, très lents, qu’on devait à chaque fois attendre.
Au passage, on a failli se faire écraser par un 4×4 allemand noir qui essayait de faire demi-tour à vive allure et qui forçait contre nous pour nous faire dégager de son chemin (le trottoir quand même).

Finalement, je suis rentrée chez moi. OUF. Mais je n’avais aucune copine qui repassait par là pour récupérer la voiture. Mes parents la réclamant, je le leur ai raconté, et on est allé tous les trois la chercher. ET TOUT EST RENTRÉ DANS L’ORDRE.

Qu’en pensez-vous?

a répondu

Mieux me défendre dans un monde de prédateurs… On me le dit souvent en rêve; je le comprends, mais ça ne résonne pas. Je ne vois pas où est le problème. Me respecter? Ofh, je verrais bien avec le temps.

En tout cas, « viralement » parlant, c’est actuel et judicieux.

Merci!
Prenez soin de vous également.

a répondu
Vous affichez 1 des 23 réponses, cliquez ici pour afficher toutes les réponses.