Aujourd'hui le dimanche 25 octobre 2020, 298eme jour de l'année

Que comprendre ?

586 views

Bonjour,
Je viens vers vous je ne comprends pas mon rêve et surtout sa cohérence pour l´ordre dans lequel il s´est déroulé (à moins que la mémoire ne me joue un tour).

Je suis couché sur un grand lit, éveillé mais pas alité, dans un lieu inconnu. Subitement, apparait un moine de ma connaissance qui souhaite me présenter la communauté qui comprend des moniaux ainsi que des laïcs. Je ne comprends pas et suis surpris l´ambiance et leur intention.

Puis, je me retrouve avec mon épouse dans un immense lieu de culte. Mon épouse désire que nous quittions ce lieu mais je suis très mécontent car je désirais me retrouver devant l´autel.

Soudain, je me revois étendu dans mon lit. Les moines me dispose sur un plateau de type brancard et me transporte vers la nef de cet immense édifice qui me semble être une très grande cathédrale dont le cœur est richement orné et pourvu de nombreux sièges autour et derrière l´autel.
Tout est très sombre, pas de vitraux mais de nombreuses bougies amènent un peu de lumière. Il n´y a aucun chant, pas de bruit. Je ne sais pour quelle raison, j´ai la sensation de me détacher phisiquement[COLOR=#000000][SIZE=2][/SIZE][/COLOR], comme si je quittais mon corps et assistais à tout cela. Subitement, je saisis que je mourrais et ressentis un bien être impressionnant. J´eus le sentiment que l´on me parlait, comme un appel ou un encouragement à rejoindre quelqu´un ou un autre lieu, sans pouvoir identifier la provenance de la voix et son origine ou appartenance alors que la luminosité s´intensifiait. Je compris que je n´étais plus avec les autres et me réveillai.

0 views

Bonjour,

Je suis dans une salle à l´étage d´une maison, pleins de gens attablés autour d´une grande table rectangulaire.
Moi, je suis assise par terre avec d´autres gens autour sur des canapés.
On me propose avec insistance de déjeuner à table, je refuse prétextant que je n´ai pas faim alors que c´est faux. Je n´ose pas.
Je discute avec un homme que je connais je crois et qui m´intéresse mais je lui fait croire le contraire.
Au bout d´un moment, il descend contrarié pour partir. Moi, prise d´angoisse, je persuade un autre homme(de type magrébin) de lui courir derrière pour lui remettre un sac de supermarché discount a moitié plein.
Il lui court derrière. Pendant ce temps, je suis assise au milieu de cartons. Il remonte excédé, jette le sac au milieu des cartons. Il explique, énervé que l´homme que je voulais qu´il reste n´en a pas voulu. Il parle aux autres comme si je n´étais pas là, il ne me voit pas alors que je suis devant lui.

Une explication svp? Merci