Aujourd'hui le jeudi 3 décembre 2020, 337eme jour de l'année

Quel est le message???

454 views

Bonjour à tous! 🙂

Je suis totalement néophite dans l´interprétation des rêves et l´utilisation de ce site…
néanmoins, vue ma situation actuelle, et la force avec laquelle j´ai ressenti ce rêve (et l´ai retenu), je m´interroge et vous soumets ce dont je me souviens…
merci de votre intérêt et de m´Ã©clairer de votre point de vue!!
Meilleurs voeux pour cette nouvelle année!

Description du rêve:
"Je me trouve dans mon petit appartement (ne correspond pas à la réalité de mon logement):
une pièce simple avec un lavabo et probablement une kitchenette au fond à droite, un lit adossé au mur du fond à gauche – jouxtant la seule et unique fenêtre (grande) qui donne a priori sur un beau paysage, un cabinet de toilette "open space" se trouve probablement sur la gauche de la porte d’entrée qui est grande ouverte depuis un long couloir et une arrivée de cage d’escalier.(on est à un étage)

Sans que j’aie le temps de réagir, une ancienne amie, Caroline, avec qui j’ai coupé les ponts récemment, pénètre chez moi accompagnée de 2 personnes lambda qui portent ses affaires, elle se dirige directement vers mon lit (propre, confortable, au carré dont la literie épaisse est néanmoins modeste) et installe à côté une espèce de lampadaire muni de toutes sortes d’ampoules colorées.
Eclairées, je trouve ça joli et discute avec elle (tout en réalisant que nous ne nous parlons plus et que son attitude amicale, comme si de rien n´Ã©tait, est surprenante)
Suite à quoi j’apprends qu’elle s’installe chez moi, ce que j’admets pour la dépanner, dans l’idée qu’elle ne restera que 2 ou 3 jours. C’est là qu’elle me dit rester plusieurs mois en s’asseyant dans mon lit (et je pense en mon for intérieur que je n’ai plus qu’à quitter l’appartement où je viens à peine de m’établir et je peste mais « abdique mentalement » ; un peu paniquée à l´idée de n´avoir aucune intimité et aucun repli dans un espace calme)
Durant ce bref laps de temps, je me rends compte qu’elle a amené un chat qui se love sur mon lit, je ne suis pas d’accord et m’apprête à le déplacer quand un autre pisse sur le bord, je me rends compte qu’il y en a 5…
Et un autre fait pipi je ne sais plus où.
Je nettoie et réfléchis comment remédier à la situation (je commence à m’énerver et ressens de l´agitation);
dans le même temps, je regarde dans le couloir des jeunes qui s’interpellent et chahutent, ils s’en vont pendant que je retourne à mon nettoyage avec animosité.
A cet instant apparaît un homme de grande stature (inconnu) avec de longs cheveux lisses noirs et coiffés en queue de cheval ; j’ai aussi le temps de m’apercevoir qu’il a un grand nez busqué( ?) et porte une petite moustache rase.
Alors qu’il prend mes mains je ferme implicitement les yeux et ressens immédiatement un bien-être absolu, le calme, à travers son énergie ; il m’attire à lui et me serre dans ses bras. C’est un réconfort et une sérénité instantanés. Incroyable.
Il me fait vaciller doucement tout en suivant le mouvement et m’étend sur le sol, s’allonge sur moi, je suis surprise de sa légèreté, puis il disparaît en me donnant (debout) un baiser sur le front.
J’éprouve de la gratitude et de la curiosité vis à vis de lui, je me dis que j’ai peut-être fait une belle rencontre, en même temps je ne trouve pas sa physionomie très attirante et encore moins sa moustache ; je me rapproche de la fenêtre où se trouve Caroline et tout en regardant dehors (dos tourné à la porte grande ouverte), je lui demande ce qu’elle pense du type et lui fait remarquer qu’il serait bien mieux sans sa moustache…au même moment je m’aperçois qu’il est revenu me voir pour vraisemblablement me parler et lier plus amplement connaissance. Je suis gênée, embarrassée, qu’il m’ait surprise en train de parler de lui et assez contente qu’il revienne me « draguer ».

Un bond dans mon rêve ou un réveil en restant semi-assoupie…(?)
Je suis dans la bibliothèque de chez mes parents, assise sur le canapé, amusée et attendrie par ma sÅ“ur bébé, j’ai envie de la prendre dans mes bras et de pouponner en me disant que puisque je n’ai pas d’enfant (c´est le cas en réalité) c’est au moins mon plaisir…
je m´amuse avec elle, d’autres personnes interviennent, ma sÅ“ur va les voir ; je suis en train de me dire que la situation est étrange de voir ma sÅ“ur bébé tout en la sachant ailleurs adulte…l’enfant babille et va vers une autre personne qui suscite sa curiosité, le bébé se « dédouble » (on ne voit pas le phénomène –visuellement. C’est un fait spontané).
L’autre bébé est curieux, il se penche vers ces autres personnes et les regarde avec tant d´insistance que ses yeux sortent de leurs orbites comme dans les dessins animés Tex Avery…
et le voyant de profil (gauche), je commence à éprouver de la méfiance, de l’aversion, alors que j’observe ses yeux grossir et sortir de leurs orbites et devenir comme des œufs sans plus grossir ensuite.
Fin du rêve, pseudo conscience de me réveiller (sonnerie de mon réveil), envie de continuer le rêve pour prendre l’autre bébé dans mes bras….
ce que je fais plus ou moins consciemment tout en me réveillant."

Qu´en pensez-vous?