Aujourd'hui le

Rêve avec de la neige

417 views

Bonsoir à tous,

Je m´appelle Roxanne, j´ai 20 ans, et cette nuit j´ai fait un rêve qui m´a perturbé, d´autant plus que je n´ai pas pu le "finir" vu que mon réveil a sonné entre temps.
Comme je fais très rarement des rêves dont je me souviens le lendemain, j´aimerai savoir ce que je peux tirer de celui-ci.

Voilà le rêve en question :

Je me réveille un matin (ça pourrait être ce matin) et je constate que je suis en retard. Je file regarder par la fenêtre et je constate qu´il y a plein de neige dehors, qui recouvre ma voiture. Je panique et me dis "oh non il va falloir que je gratte!".

Je descend donc de chez moi et commence à gratter, et comme je suis pressée et que je vois que ça ne part pas, je me dis "tant pis, je prends le bus".
L´arrêt de bus est à côté de mon appartement, je m´y rends donc et j´y vois un jeune garçon de mon âge, que je ne connais pas, et qui attend.
Le bus arrive, je sais que je monte dedans (mais je ne le "vois" pas dans le rêve).

A ce moment là, le rêve fait comme une coupure, puisque je ne sais pas ce qui s´est passé entre.

J´entends donc la sonnerie de mon lycée (dans lequel je n´ai pas mis les pieds depuis 3 ans!!!), et je me vois sortir du bâtiment pour me rendre là où tous les bus attendent. Je sais très bien où se situe mon bus, sauf que je rentre dans un autre bus (que je sais ne pas être le mien). Dedans, il y a le même garçon que tout à l´heure assis du côté gauche, et quelques places devant lui, il y a une dame de 40-50 ans (que je ne connais pas non plus), un peu ronde, avec des lunettes et des cheveux bruns bouclés.

Je demande au chauffeur si ce bus est le mien (alors que je sais que non), et il me répond "non", simplement.
A ce moment, je suis prise de doute et je ne sais plus quoi faire. La dame prend la parole et me dit "le votre est là-bas", en me montrant la direction du doigt.

Je sais que ce qu´elle dit est vrai (alors que dans la réalité pas du tout à cet endroit-là) et donc je me dépêche de courir vers le bus pour ne pas le rater. Seulement la neige me bloque, me retient, m´empêche d´avancer, je n´arrive pas à atteindre le bus. Je fais tout ce que je peux pour y arriver, je me débats, et pourtant je sais très bien que je vais le rater, c´est inévitable ; donc je suis en panique totale.

Et là, le réveil sonne et je suis en sueur comme si j´avais vraiment couru.

Merci d´éclairer ma lanterne, s´il vous plait, je ne fais que penser à ce rêve ! [couteau] [perdu]