Aujourd'hui le Wednesday 24 July 2024, 205eme jour de l'année

reve de l´etre aimé (enfin je crois)

4.29K vues

Bonjour à tous,

J´aurais besoin d´aide pour interpréter un reve que j´ai fait il y a quelques jours. Il concerne une fille de mon travail dont je suis apparement tombé amoureux. J´écris apparement, car je me demande si ça ne serait pas moi qui reporte inconsciement mon désir d´amour absolu sur elle. J´avais flashé sur elle dés la première fois que je l´ai vue (j´étais en couple à ce moment-là), et suite à ma séparation de couple, j´ai fait part de mon désir de la connaitre mieux à cette jeune-fille (elle a 26 ans et moi 39, même si on m´en donne 30). Nous avons passer quelques heures ensemble à se découvrir et je suis vraiment tombé sous le charme. A part le coup de foudre physique du départ, je ne la connaissais pas et j´avais l´impression qu´elle était un peu cruche. En fait il n´en est rien.
Nous sommes devenus assez complices mais elle, sortant d´une relation avec un gars dont elle était très amoureuse, m´a dit que pour l´instant elle n´est pas prète à s´ouvrir à quelqu´un d´autre. Sauf que je ne sais pas si c´est la vérité, ou juste une façon de repousser mes avances sans me froisser. Il n´empeche quelle me dit que son portable est toujours dispo pour moi.
Voila pour vous situer un peu ou j´en suis actuellement.
Passons maintenant au reve en question :
Il fait nuit, et je suis torse nu à m´appréter à monter à l´arrière d´une voiture ou il y a déjà une personne (il me semble quelqu´un de ma famille mais je ne sais plus trop) et la demoiselle en question. Je met mon tee-shirt et monte à l´arrière de la voiture. Je me retrouve donc assez serré contre elle car elle est au milieu et moi derrière le siege conducteur. A partir de ce moment, la 3e personne à l´arrière n´a plus de role dans le reve. pour un éventuel conducteur et passager à l´avant : aucun role dans le reve, je ne sais meme pas si il y en avait.
Nous sommes donc assis collés l´un à l´autre et je sens que le désir monte entre nous. Je le ressent bien de sa part et cela me surprend vu qu´elle ne souhaite pas avoir de relation dans la vraie vie.
Je passe mon bras autour de son épaule et commence à lui caresser l´épaule. Elle semble sous le charme et prend ma main dans la sienne et l´embrasse. Ca m´a beaucoup touché. Je me souviens avoir effleuré accidentellement le coté de son sein. Nos joues se frôlent et se caressent. Petit détail : moi qui suit très rarement rasé de près, ce jour là (dans la vrai vie) j´étais rasé et je l´étais aussi dans le reve. Ce qui accentuait la sensualité du moment. Tout ça reste relativement platonique, il n´y a pas eu de vrai baiser amoureux, même si c´est pas passé loin une paire de fois. Dommage, au moins en reve … mais non [bigsourire]
J´ai un souvenir assez vague de la fin du reve ou nous nous retrouvons dans une piece avec une bonne partie de ma famille autour d´une table basse à prendre l´apéro, mais nous ne sommes pas à coté l´un de l´autre. Je la vois de face. Puis je me suis réveille et j´ai eu du mal à refermer l´oeil.
Voila, en espérant ne pas avoir été trop long et que vous pourrez m´apporter un peu d´aide.

Bonjour à tous.

La situation vécue avec la personne de mon rêve n´est pas allé bien loin en terme de "rapprochement", et pour faire court, je pense que nous ne ferons et n´avons rien à faire ensemble. Ca c´est ce que je me dis consciemment, mais cela n´enlève pas les sentiments. Elle m´a dit que sans rien me promettre elle doit apprendre à me connaitre pour une relation amoureuse, mais même pour une relation amicale, je la sens très mal-à-l´aise et incapable de faire n´importe quel premier pas (ne serait-ce de prendre le téléphone pour prendre des nouvelles). Mais elle ne me repousse jamais, et si je l´appelle, nous bavardons facilement une demie-heure. Malgré ça, je me refuse à cette relation, même exclusivement amicale, à sens unique, ou j´ai l´impression d´être le gros lourdaud qui cherche à faire conquète "à l´usure".
Toujours est-il que son numéro n´est plus dans mon téléphone, et que je sais qu´elle n´appellera pas. Tout ça pour dire que j´essaye autant que possible de tourner la page.
Et cette nuit, je re-rève d´elle :

Cela se passait dans un collège ou un lycée semble-t´il, donc plein de monde. Je ne peux dire si le monde en question était composé d´adultes ou d´écoliers. Comme dans tout établissement de ce type, je l´aperçois par moments au loin, avec d´autres personnes, et chaque fois qu´elle se rend compte que je la vois, elle fait en sorte de ne pas me voir (du moins que je le crois), et donc cherche à m´éviter soigneusement. Nous ne nous croisons pas de près et ne nous parlons pas. Juste quelques regards furtifs de loin.
Et bien-sur arrive le moment fatidique où on se croise dans un couloir étroit … impossible de s´éviter. Je vois sur son visage un rictus qui semble vouloir dire m***e je suis obligée de lui parler. Voyant ça, j´ai envie de lui dire de cacher sa joie, mais je me contente de le penser. Je la salue par politesse et lui fait la bise avec l´intention de ne pas m´arreter et de passer mon chemin dans la foulée. Mais elle a un enfant dans les bras ! Enfant qui est manifestement le sien vu la ressemblance physique des 2. C´est une petite fille d´environ 2 ans à vue de nez. Je ne suis pas le père, et elle n´a pas d´enfant dans la vraie vie (moi non-plus d´ailleurs). Je salue donc la personne, bise et formule de politesse. Et comme cela se ferait en vrai, j´ai aussi un mot pour la petite, qui parait ravie que je lui parle, me fait un grand sourire … et me lèche la joue d´un grand coup de langue !
Sur ce, s´en est trop, et je me réveille avec la tête pleine de questions comme à chaque fois que je sors d´un rêve qui me brasse.

Je me pose des questions sur la signification de ce collège/lycée, et de cette enfant qui me lèche la joue [icon_eek]
Avez-vous une idée sur la signification de tout cela ?

Merci pour votre réponse.

Bonjour,

Ce songe indique en effet un fort sentiment pour cette personne, il faudrais que vous mettiez les chose au claire avec elle afin de savoir exactement ce qui serais possible ou pas…

Amicalement.