Aujourd'hui le

Réver de tuer une poule/poulet

64 views

Bonjour,

Alors voilà, la nuit dernière, j’ai fait un drôle de rêve 😄.
Je m’en souviens encore très bien, alors je vais essayer de ne louper aucun détail.

Je me trouvais dans une basse-cour, et j’étais en quelque sorte à la poursuite d’un poulet, ou d’une poule (je ne sais pas différencier les deux). Toujours est-il que l’animal ne ressemblait pas un coq.
Il avait évidemment la forme et la taille d’un des deux animaux décrits au-dessus, avec un plumage beige foncé.
Je remarquais qu’il était assez dodu (peut-être une poule ?).

En tout cas, je marchais derrière, sans courir, et l’animal ne se doutait de rien.
Il marchait tout tranquillement.
Il semblait que nous étions seuls.

Donc le poursuivant, sans le poursuivre, je continuais mes pas avec l’intention de le tuer.
Pourquoi me direz-vous ?
Eh bien, aussi rigolo que cela puisse paraître, je devais être en train de penser à de la viande blanche dans la réalité…
Et ma préférée étant celle de poulet et bien… Ca a dû se relier avec le scénario de mon rêve. 😆

Bon.
Du coup, à force de faire les cent pas, j’arrive à m’approcher de l’animal, et suffisamment de près pour l’attraper.
Et là…
Mon instinct de tueuse se réveille.
Je commence par lui enfoncer de longues tiges métalliques rigides au travers du corps…
Pour l’immobiliser il me semble.

Je commence par lui enfoncer la première au milieu du corps, au niveau de la colonne vertébrale…
L’animal s’affaiblit, se penche, mais est encore vigoureux…
Je continue avec le deuxième coup, au niveau de l’épaule gauche…
Puis de l’épaule droite.
Ca y est, l’animal est mort.
Ou presque.

J’avoue avoir effectué cet acte (j’ai presque la sensation de l’avoir fait pour de vrai) non sans émotion.
En outre, développant mes capacités sensorielles, je commence à prendre conscience, petit à petit, ce qu’est réellement que de manger de la viande
Bref, ceci étant dit, j’étais en réalité en train d’achever la pauvre bête tout en pleurant.

Ensuite, je me suis relevée, l’ai prise, et l’ai posée sur une souche d’arbre qui m’était apparue à ma droite…
De là, de la décapite avec une hache (encore avec la main droite) pour qu’enfin, une effusion de sang apparaisse…

Et voilà. 😊

De mon côté, je vais effectuer des recherches à ce sujet.
En tout cas, n’hésitez pas à effectuer des suggestions, je suis preneuse !

Bonne journée,
L.🌺

a répondu

Bonsoir baptiste51,

Ne seriez-vous pas en train de vouloir tuer la « poule » en vous ? c’est à dire la femme qui serait féminine et désirable sexuellement ?
Vous voulez la tuer par un systeme de pensées rigides et le rêve vous montre bien l’émotion négative qui s’empare de vous .

Wouah punaise, tu as frappé dans le mille ! 😆

Au-delà de l’aspect de la viande très matériel, et de la conscientisation de l’abbatage d’un animal (cela répond à ta seconde question), l’aspect que tu évoques est bel et bien vrai.
En l’occurrence, je ne l’avais pas du tout ciblé, car je voulais d’abord rechercher ce que symbolisait une poule, ou un poulet, au sens ésotérique.

Néanmoins, comme tu l’indiques, la poule, ou poulet, est relié à la femme.
Voir : https://www.luminessens.org/post/2017/03/21/le-poulet

Cet animal est aussi relié à la terre, ce qui me permet de rebondir sur…
L’Armée de Terre justement !

En effet, jusqu’à il y a peu, je souhaitais m’y engager…
J’ai d’ailleurs déposé un dossier au Cirfa et commencé une préparation physique pour les épreuves de sélection.
Or il s’est avéré, très peu de temps après ce rêve…
De m’être rendu compte que finalement, aller à l’Armée n’allait que me blinder et renforcer mon côté masculin déjà très présent !
Et que finalement, j’allais renforcer, de manière très prononcée, mon côté brute épaisse, en laissant crever ma sensibilité…

Je ne comprenais pas à quoi pouvaient faire écho les tiges métalliques rigides ; je te remercie donc vivement pour ta précision ! 🙂

Et oui, côté sentimental, je pense à quelqu’un, qui, justement, m’évoquais ces aspects très profonds…
C’est très dur mais j’essaie de trouver mon équilibre ; devenir une jeune femme pleinement épanouie en gommant la peur d’être rejetée et abusée.
Car oui, pour être une femme il faut s’ouvrir.
Oui, pour être une femme il faut aimer.
Il faut donner aussi (ce qui n’exclue pas l’intelligence, loin de là).

Je pense que tu as mis à jour un aspect très intéressant, car depuis quelques jours justement, je pense de plus en plus à ne pas aller aux évaluations de l’Armée (elles sont prévues pour début octobre).
Merci vivement à mon Adjudant de m’avoir donné un délai d’un mois depuis mon dépôt de dossier, délai non sans symbolisme ! 😉🌝

Cependant, je pense que les autres aspects s’intriquent avec celui-ci, car ils sont reliés à la sensibilité ; là est la vraie féminité, dans la spiritualité.

Côté faim (physique) le lien se fait aussi, car relié à la Terre…
Cette faim de poule (ou de poulet) peu très bien être interprétée dans le sens symbolique, à savoir : la faim de féminité (et de sexualité en tant que femme aimante).

Bref, tout plein de concepts reliés les uns aux autres…
C’est fou comme le cerveau est intelligent ! 😄

Encore une fois, je te remercie vivement pour ton message.

Bonne continuation à toi. 🙂

Mademoiselle.

a répondu

Bonjour mademoiselle ,

La basse-cour est aussi une expression qui qualifie les femmes dans la cadre sentimental .
Ne seriez-vous pas en train de vouloir tuer la « poule » en vous ? c’est à dire la femme qui serait féminine et désirable sexuellement ?
Vous voulez la tuer par un systeme de pensées rigides et le rêve vous montre bien l’émotion négative qui s’empare de vous .
A quoi cela vous ferait-il penser au moment de ce rêve ?
amicalement

a répondu