Aujourd'hui le vendredi 4 décembre 2020, 338eme jour de l'année

trois cauchemards en une nuit

562 views

Tout commence lorsque je pars en voyage de classe pour visiter mon université. Ce jour même je devais m´y rendre pour assister à l´orientation. Mais étant donné que j´étais avec ma classe je n´osais pas y aller. Je commence à stresser, ne sachant pas quoi faire, ne sachant pas ce que j´allais dire à mes parents en rentrant. Il fait gris, et tout le monde discute entre eux ne voulant pas visiter l´université. Les gens me posent des questions et finissent par comprendre que c´est l´université où je vais aller. Je cours pour essayer d´assister à cette orientation. A ce moment là tout est un peu trouble. Je rencontre quelques personnes qui m´aident mais ensuite je me réveille. Pas en plein mais je me réveille dans mon rêve. En tout cas je crois.
Après il y a un gros noir, et je me retrouve dans l´appartement de mon père et je le vois basculer dans la cuisine comme s´il était dans un bateau, je cours vers lui, je commence à pleurer, je le plaque contre le mur et il commence à dire "non, non, non" comme s´il avait peur de quelque chose. Alors je commence à le gifler légèrement pour le réveiller, et sans faire exprès je lui met le doigt dans l´oeil et ça le réveil. Je commence à pleurer et il me prend dans ses bras et il me dit "je ne suis pas tout seul". Et lorsque je me retourne au moment où il me dit ça je vois son double presque mais cette fois habillé en orange. Enfin c´est ce que je pense.
Cette fois-ci je me réveille pour de bon en plein milieu de la nuit. Pour le dernier cauchemard ça ne va être que quelques fragments. Je suis à NY mais le décord n´est pas du tout le même on se croirait plutôt à Paris mais les taxis sont jaune comme à NY. Bref, je suis avec mes copines et on a fait beaucoup de trajets. Et finalement on attrape un taxi mais cette fois elles ne rentrent pas avec moi, je sors du taxi en courant et je leur demande "mais vous faites quoi?" et une d´entre elle me répond: "je suis fatiguée, j´en ai marre". Je commence à stresser, à pleurer et je dis "mais vous deviez m´accompagner à l´université"
et me répondent encore qu´elles sont trop fatiguée. Je devais y aller c´était urgent. Le chauffeur vient me chercher, il connaissait mon prénom je lui devais 3$. Je commence à pleurer de plus belle et je lui dis que je dois être à "UBC admission office", mais que je n´ai que 20$. Il me dit "ok c´est bon je t´y amene pour 20$". Mais hésitante je lui demande "mais vous savez où c´est" et il me répond " mais oui". Mais je ne suis pas convaincue, je suis dans tout mes états, seule avec ce chauffeur de taxi.
Et là je me réveille.