Aujourd'hui le Monday 20 May 2024, 140eme jour de l'année

un fantôme inquiétant mais pas effrayant qui a un cadeau pour moi

836 vues
0 commentaire

Ma fille et mes parents font un trajet avec moi qui nous mène dans un hôtel. Je me retrouve finalement seule dans cet hôtel, mes parents et ma fille dorment dans un bâtiment qui semble chaleureux en face de l’hôtel où je dois crécher.
Je me retrouve donc seule dans les toilettes de cet hôtel. j’entend que quelqu’un d’autre et là derrière le porte. D’un coup une tête surgit par dessus le mur des toilettes. Je suis surprise mais je m’y attendais. Je dis « j’en étais sûre! » avant de me rendre compte que je ne connait pas cette personne. Une jeune fille brune les cheveux emmêlés à la mine fatiguée. Elle se déplace et me regarde par dessus la porte et me dis « tu regarderas sous le meuble, je t’ai laissé un cadeau ». Puis elle part rapidement de façon étrange.
C’est là que je comprend qu’il s’agit d’un fantôme et que je l’ai déjà rencontré.
Cette apparition m’inquiète plus qu’elle ne me fait peur mais je ne veux pas dormir seule ici. Je prends des affaires et part rejoindre mes parents et ma fille. Mais je me rend compte que j’ai oublié mon téléphone dans ma chambre ainsi que le cadeau que le fantôme m’a laissé. Et je ne sais pas ce qu’est ce cadeau.
J’y retourne mais pas seule, il fait nuit et je ne suis pas rassurée. Une amie m’accompagne.
A peine entrées dans l’hôtel il y a un miroir dans lequel apparait le fantôme. Elle nous effraie un peu mais nous continuons. Nous nous trouvons face à deux ascenseurs : l’un d’entre eux peut nous conduire directement à ma chambre. avec l’autre ascenseur nous devrons parcourir les couloirs et prendre le risque d’être poursuivi par le fantôme.
Mon rêve s’est arrêter ici. Je ne sais pas quel est ce cadeau qu’elle m’a laissé. Et ce fantôme dans mon rêve m’inquiète, me met mal à l’aise mais ne me terrorise pas, comme si elle n’était pas dangereuse. Sa façon de parler, de se déplacer et étrange et inquiétante mais elle n’est pas agressive, et il me semble qu’il y a quelque chose en elle qui m’est familier.

nams Question posée 13 mars 2021