Aujourd'hui le Tuesday 25 June 2024, 176eme jour de l'année

Un rêve qui Contradictoire.

4.61K vues

Bonjour,

Suite à une recherche habituel sur ce dont j´ai rêvé puisque j´en étais intrigué. Je suis tombé sur ce forum. Et j´ai donc regardé pour un rêve que j´avais fais il y a un an environ. Un rêve qui à mes yeux était très important puisque dans mon désarroi j´avais demandé des réponses si "guides" il y avait.

Résumé de mon rêve:
Première partie, je rentrais dans une église juxtaposée à un cimetière. Dehors il faisait nuit noire et à l´intérieur les lumières étaient chaudes telles celles qu´émettent les bougies.
Je me souviens être allé voir quelqu´un qui écrivait, à l´apparence plutôt impressionnante puisque non humain. Peut-être un démon. Je le vois signé un parchemin et là tout commence.

Deuxième partie, j´étais en fait un "gardien" dans ce rêve. Le genre de gardien envoyé par les dieux pour protéger. Mon armure brillait légèrement tout en émettant une légère aura bleue. (voilà pour ma description).

J´ai donc couru dans cette église pour sortir, j´emprunte un corridor et là j´arrive droit dans le cimetière. Là je vois une sorte de chaos, les "démons" (des bêtes assez sombres) se battaient avec des "anges". Je pris simplement part au combat tout en me dirigeant vers le muret délimitant la fin du cimetière. Il y avait cette femme que je devais protéger.

Troisième partie, arrivé à ce muret je me retrouve en face d´un démon d´au moins 3-4 mètres de haut. Il avait des cornes par contre je ne peux me rappeler de son arme. Et là un ange apparaît flottant dans les airs. Il se situait derrière moi légèrement de côté. Il brillait fortement et avait uen grande épée. Son aura était jaune voir même dorée, le genre de couleur assez "divine" en somme.

Il m´a fixé comme pour me dire "protège là". Je me suis exécuté, au moment où ce démon frappa je me mis entre lui et cette femme. J´ai levé mon bouclier qui bloqua l´attaque. Je me suis réveillé au moment de le combattre.

Alors voilà je suis très intrigué par ce rêve. Comme dit, il m´a vraiment marqué car il dégage tout une symbolique. je n´avais même pas peur d´affronter qui que ce soit. Et si ça peut aider, à cette époque là j´avais un ami qui était très spirituel et qui m´a montré beaucoup de choses.

Et il m´a dit que l´on pouvait demandé à son "ange-gardien" certaine choses avant de s´endormir. je me demande si tout cela à un lien.

Merci de m´avoir lu, et si cela vous évoque quelque chose n´hésitez pas à répondre. Bonne journée à tous et à toues. =)

Sage décision, surtout que j´avais compris que vous visiez le doctorat !!!

Merci à vous !

Bonne journée et bonne chance !

Bonjour,

J´en ais ressenti le besoin, peut-être à tort.

Vu sous l´angle que vous me présentez, j´aurais plutôt tendance à me joindre à votre avis en ce qui concerne la psychanalyse "poussée". Je vais éviter toute ces choses pour l´instant et utiliser mon énergie pour mes études.

Merci pour tout. Bonne journée. =)

Bonjour,

Je ne vois vraiment pas pourquoi vous vous excusez!!!

Vous avez votre opinion que je respecte d´ailleurs. Je voulais seulement vous mettre en garde contre certaines pratiques détournées de la psychanalyse ou de la psychanalyse plus poussée pour des cas complexes dont vous ne faites absolument pas partie.
D´après vos messages, vous donnez l´image d´un homme équilibrée qui a soif de connaissances mais qui a besoin seulement d´un coup de pouce pas plus. Vous avez besoin de renforcer votre confiance en vous.

Bonne journée !

Je tenais aussi à m´excuser si jamais je vous offense ou quoique ce soit. Je sais que je vais souvent loin, trop loin. Et que je n´ais pas toujours l´air de tenir compte des conseils qui me sont donnés.

Je tiens à préciser que c´est faux. Chaque conseils qui m´a été donné n´est jamais tombé dans l´oreille d´un sourd. Je manifeste toujours un respect profond à l´égard d´autrui et ce encore plus si ces derniers sont plus âgés.

Pour exemple mon père a toujours cru que je le prenais pour un c** étant adolescent. Ca a toujours été faux et je lui ais dit. J´ai au contraire toujours eu beaucoup de respect pour lui malgré nos désaccords.

Voilà, je sentais que c´était utile de le préciser. =)

Bonne journée.

L´EMRD n´utilise rien de chimique ou une quelconque stimulation électro magnétique. C´est uniquement un bilan psychologique, la thérapie consiste par exemple à toucher le genoux du patient d´une certaine manière ce qui raviverait certain souvenirs.

Je n´ais pas trouvé ça bien méchant et au contraire plutôt intéressant, ça pourrait me permettre d´en apprendre plus quant à mon manque de confiance en moi quand d´autres personne son en "jeu". Ou encore ma peur de décevoir qui malgré mon avancée reste récurrente.

En expérimentant les émotions, j´ai redécouvert une facette du monde. Je me suis en quelque sorte ouvert l´esprit. J´avais oublié de préciser que j´avais mis en place de multiples "carapaces" qui me coupaient du monde.

Certes, cela a été difficile pour moi car il a fallu emmagasiner le négatif avec mais j´en suis ressorti grandi.

Cependant j´acquiesce complètement le fait qu´une fois "lancé" sur un chemin, j´ai un effet "rouleau compresseur" tout aussi dangereux pour moi que pour les autres. Après cela reste relativement cours.

Je vais entièrement tenir compte de ce que vous me dîtes. Car il est temps que je prenne du recul et que j´avance plus sereinement sans vouloir tout gérer d´un coup.

Je comprends totalement le fait que je puisse louper une période importante de ma vie mais j´avoue avoir du mal à m´intégrer pleinement. Comme je l´ais déjà dis, je n´ais pas de passion à proprement parler. Je m´intéresse un peu à tout puis je pars sur autre chose. C´est une sorte de frein à la sociabilité.

Une fois que les gens me connaissent, je suis généralement apprécié. Mais j´ai une forte tendance à m´ennuyer sur les passe-temps classiques. Ou encore sur la façon de penser des jeunes actuels qui, il faut bien l´admettre, n´est pas toujours très intellect.

J´ai simplement du mal à trouver ma place et c´est ce qui fait que je pousse souvent le bouchon trop loin. Je me suis adapté à beaucoup de situations pour m´intégrer mais cela me demande de la patience et je finis par ne plus en avoir. Je craque et je n´ais plus envie d´avancer car trop las de ce qui m´entoure.

Actuellement j´ai de très bon amis dont un qui me comprends quand même bien. On rigole souvent ensemble et ça aide à se détendre. Mais j´ai néanmoins besoin de rencontrer des personnes beaucoup plus intellectuelles, voir des milieux plus raffinés. J´ai comme un soif d´autre choses.

Attention je tiens à préciser que mes amis actuel le resteront. Je ne les juge aucunement et nous avons chacun nos "points forts". Ils m´ont par ailleurs appris beaucoup de choses. J´ai simplement besoin de voir d´autres choses, de voyager, de m´élever.

Je veux dire que vous avez choisi un "jeu" très violent alors qu´une méthode plus douce vous permettra d´avancer doucement et vous aurez le temps de voir où vous posez les pieds…vous n´avez que 22 ans et vous raisonnez comme quelqu´un de plus de 40 ans. Si vous continuez ainsi, vous allez rater une période importante de votre vie…et vous allez cumuler "les blocages".

Je vous avoue que j´ai un peu de mal avec la psychanalyse qui décide de ce que vous devez faire et de ce que vous devez être.

Je comprends. Je pense qu´après tout je recherche encore plus de chose pour me sentir plus "vivant". J´ai déjà tellement réfléchis dans ma vie que la plupart des situations ne m´étonnent même plus.

A vrai dire je suis en quête d´une certaine perfection (celle-ci étant en perpétuel mouvement et donc inatteignable). C´est à la fois une motivation et une souffrance. Je cherche à savoir pourquoi depuis tant d´années. C´est pourquoi j´ai su interpréter beaucoup de choses au passage.

Je cite:
"La période de doute, de peur, de manque de repères fait partie de la guérison à condition de l´exploiter dans le bon sens celui des remises en question et surtout de l´autocritique…connaître ses limites et ne pas les dépasser."

Je comprends, je me remets souvent en question. Peut-être trop parfois, ce qui m´empêche souvent d´avancer et de croire en mes capacités. C´est pourquoi j´expérimente énormément afin de progresser.
Dans cette idée, voulez-vous dire qu´il faudrait que je calme le "jeu" sur tout ça? Ce qui je l´avoue, pourrait m´être utile.

Dans la vie, il n y a pas "…gagner du temps…" ni "…expérimenter volontairement les émotions…" car nous ne sommes pas des cobayes mais des êtes humains.

Ensuite, il faut savoir que l´être humain a besoin de temps pour cicatriser ses blessures, l´aide psychologique n´a pas pour but de vous guérir mais de vous pousser à vous guérir avec vos propres moyens. Pour certain, c´est plus long que pour d´autres.
La période de doute, de peur, de manque de repères fait partie de la guérison à condition de l´exploiter dans le bon sens celui des remises en question et surtout de l´autocritique…connaître ses limites et ne pas les dépasser.

Bonjour,

Vous avez sûrement raison quant à mon impatience. Je suis en fait impulsif, c´est à la fois une grande force me permettant de passer plusieurs obstacles mais aussi une grande faiblesse quand je me laisse envahir par trop d´émotions.

A propos de l´EMRD, il faut savoir qu´on est d´abord suivit psychologiquement. Cela peut même prendre beaucoup de temps et si la personne qui nous suit juge que l´on est pas prêt, ils ne lanceront pas la thérapie. Il y a donc un côté rassurant. (Il est à noté que ce système fonctionne très bien pour des cas très graves tels que les viols. Elle permet souvent au patient de tourner la page sur son passé. Et donc d´envisager son avenir sous un jour nouveau).

En outre, si je suis aussi "pressé" c´est pour gagner du temps. Il y a une phrase qui dit: "Il faut d´abord s´aider soit même avant de vouloir aider les autres." Je pense que c´est entièrement vrai. J´expérimente volontairement les émotions les plus fortes afin de comprendre ce qui m´entoure. (Entre autre tout simplement par des films qui vont du romantique/tragique à l´horreur. Aux documentaires qui malheureusement reflètent parfois des points très négatifs de l´humanité.)

Je prends tout de même note de ce que vous me dîtes. J´éviterai à l´avenir de trop m´infliger certaines choses. Cependant je me sens tout de même prêt à en savoir plus sur ma personne afin de mieux me préparer pour mon avenir.

J´espère simplement pouvoir donner de ma personne à grande échelle dans le but de "soulager" les maux actuels de l´humanité. Je sais que je place la barre très haut mais plus j´en apprends sur ce qui m´entoure et sur moi-même, plus je pense que j´en suis capable.

Pour finir, la patience est l´une des valeurs sur lesquelles je travaille le plus ces derniers mois. J´ai, je pense, beaucoup progressé.

Merci pour tout, je ferai attention mais je n´en oublierai pas pour autant mon objectif.

Bonne journée. =)

Bonjour,

22 ans en juin !!! je vous aurais donné facilement plus de 40 ans, vous êtes très mature psychologiquement parlant.

Je vous cite "…J´ai aussi décidé, afin de m´aider et de clarifier les choses, d´aller faire une thérapie en EMRD. C´est une alternative à la psychanalyse utilisant la corrélation entre le cerveau émotionnel et cognitif afin de raviver certains chocs traumatiques douloureux qui resteraient "bloqués"…"

Avec tout le respect que je vous dois, vous connaissez surement l´expression "…pourquoi faire simple qu´on peut faire compliquer…".
Je vous conseille vivement de ne rien "provoquer" surtout quand il s´agit du cerveau, les conséquences peuvent êtes irréversibles. Si votre cerveau bloque certains souvenirs c´est surement pour une raison bien précise. Quand je vous disais de vous immerger dans le monde de la psychologie c´est surtout pour pouvoir avancer doucement et surement afin de COMPRENDRE et cette compréhension débloquera d´elle-même ses souvenirs, le chemin peut-être long mais le résultat sera satisfaisant et sans "effets secondaires".
Votre jeunesse est votre ennemi car elle vous rend IMPATIENT alors il faut apprendre à maîtriser cette IMPATIENCE.

Qu´en pensez-vous ?

Bonne journée !