Aujourd'hui le Wednesday 24 July 2024, 205eme jour de l'année

Venue au monde de mon bébé

2.23K vues

Bon, c´est un peu long, mais mes rêves sont toujours très très complets.

[…] Je pars en voiture, dans ma twingo, sur un des chemins traditionnels de mon village Communay pour aller je ne sais où. C´est la tombée de la nuit. Au moment où j´arrive à un carrefour juste avant le collège, je tente de doubler une cycliste habillée en rouge. A ce moment, une voiture arrive en face, et je fais un brusque décalage pour l´éviter, ma voiture rentre dans une autre voie, et je me jette sur la chaussée pour faire croire que je suis blessé et ainsi m´éviter de me faire engueuler par la conductrice. Alors qu´elle arrive vers moi, il me semble la reconnaître, mais je ne sais plus d´où. En réalité, il s´agit de la femme, la cinquantaine, avec qui j´ai rendez-vous juste avant mon don du sang. Après quelques échanges, elle examine la voiture en disant qu´elle réagit bien. Puis je repart. […] Je me retrouve dans un autre lieu, où je me gare. J´y vois une de mes cousines. C´est aux abords d´une église avec beaucoup de talus et d´étrange bâtiments assez petits sur chacun de ces taluts où s´ammassent des gens. J´entend dire que la paroisse distribue des livrets pour annoncer la naissance des bébés. Chaque famille voit son nom dedans, les conditions dans lesquelles il est né, s´il a des problèmes ou pire, s´il est mort. Mais surviens un second accident, quelqu´un abîme la carrosserie de ma voiture. Je repars alors à travers champs en courant sans y prêter attention, champs qu´ici je connais pour y être allé souvent. Je choisit cela plutôt que le chemin de terre adjacent car c´est plus court et un étrange brouillard noir arrive derrière mois, de plus en plus rapidement. Ce sont des sortes de volutes de fumées noires. Je cours. […] Je suis à nouveau vers l´église, je monte un des talus où des personnes de ma famille sont rassemblées. Ma mère tient à la main le livret cité précédemment, dans lequel on cherche frénétiquement l´enfant dont je suis apparemment le père. Elle a choisit le nom pour moi, Tristan. Je ne suis pas content mais finit par l´accepter quand je dis qu´il y a intérêt à ce qu´on en ait encore six autres car j´ai plein d´idées de prénoms. C´est là que j´apprends que ma mère et la mère de mon enfant, et je me demande avec mon père ce qui a bien pu arriver. Dans ce livret, à la page de l´enfant, je crois tout d´abord lire que ce sont des jumeaux, et je ne suis on ne peut plus heureux. Mais non, c´est une erreur, et sur le descriptif, il y a ces étranges mots: "a finalement survécu", ou bien "n´a plus de problèmes", enfin, bref, quelque chose positif qui annonce qu´il y a eu des problèmes. Apparemment, il n´en a plus aucun. Je descend alors dans une salle à côté de l´église, par un escalier qui est similaire à celui de la cave de mon oncle. J´arrive alors au bas, et choisit la direction droite, qui mène à un couloir très large non éclairé. Au bout du couloir, la porte est ouverte et la pièce d´après est très éclairée. J´y vais. Je suis alors dans la cuisine de mes grands-parents, il y a presque toute la famille, je dis bonjour à presque tout le monde et me fait gronder gentillement par ma tante que j´avais oublié. Sur un canapé en plein milieu de la pièce, il y a deux de mes cousines plus âgées que moi mais qui, ici, sont redevenues enfants, et qui portent un bébé qui serait le mien. J´ai à ce moment envie de pleurer mais je me retient devant les autres. Je m´assoit, on papote tous, et je trouve qu´il me ressemble assez. FIN DU RÊVE.

Bonjour,

Votre songe vous donnez un avertissement sur vos actes, futur, mais sur surtout ceux passé vous devez avoir fait des choses que vous regrettez actuellement et que vous avez peur d´avouer. En revanche vous avez besoin de passé à autre chose afin d´oublier ces choses de tourner une page de votre vie.

Amicalement.