Aujourd'hui le Sunday 26 June 2022, 176eme jour de l'année

Vouloir rester dans le noir

Résolue354 vues

Bonjour,
Actuellement, je fais un rêve dont le sens m’échappe.

Je suis en chemise de nuit d’hôpital donc très peu vêtue. Je marche seule de nuit, sereinement, dans le couloir de cet hôpital qui semble faire des kilomètres de long. Le long de ce couloir, il y a plein de lumières allumées mais aucune porte.
Au bout d’un moment, quand je commence à fatiguer de ma marche, j’en vois une lumineuse dont j’arrive à me rapprocher. Au moment où je la distingue, j’en vois une autre derrière moi, sombre, et que je n’avais pas remarqué jusque-là malgré le fait que je me sois retournée plusieurs fois en cherchant mon chemin.
Quand je m’avance vers la lumière, je commence à angoisser, à avoir de plus en plus chaud et à transpirer comme si je faisais du sport. Je décide alors de reculer pour échapper à la chaleur de cette porte. En me dirigeant vers la sombre, je retrouve mon calme et la température est bonne. Mais je ne veux pas la prendre pour une raison que j’ignore. Je décide donc de m’asseoir dans le couloir, entre les deu, et d’attendre.. mais attendre quoi ? je ne sais pas…

Quelqu’un peut-il m’aider s’il vous plaît ? J’ai vu la signification du couloir sur internet mais pourquoi choisir d’y rester Plutôt que de prendre l’une des deux sorties ?
Merci d’avance.

baptiste51 Question répondue 16 juin 2022

Bonjour Virnie

Ok nous prenons en considération votre nouvelle vie professionnelle .
Vous y êtes sereine , ce que souligne votre rêve.
En quoi dans ce nouveau job vous auriez l’impression qu’il y a un très long chemin à parcourir ?
En quoi dans ce nouveau job, vous n’auriez pas de porte de sortie et rien d’autre à faire que d’avancer?

Le lumineux c’est l’activité , c’est le conscient , ce sont vos pensées , vos raisonnements, votre logique
Le sombre c’est le retrait, la passivité , l’inconscient , les intuitions, les émotions, les ressentis .

Votre rêve vous fait remarquer que vous vous « éclairez » de façon artificielle (avec la lumière du couloir).
Dans votre façon d’avancer dans votre nouveau job, votre inconscient vous proposerait donc de vous ouvrir à l’inconscient. Vous pourriez prendre du recul en vous servant du sombre qui est une lumière naturelle, c’est à dire en tenant compte de vos intuitions, de vos ressentis et émotions.
Moins d’activisme peut-être, pour mieux prendre en compte votre richesse intérieure dans votre nouveau job?.
Peut-être entre les deux portes y trouverez vous un fondement, un équilibre ?
est ce que cela vous parle?

amicalement

virnie77 Réponses sélectionnée comme la meilleure 16 juin 2022

Bonjour Virnie

Je n’aurais pas pu le dire mieux que vous .

amicalement

baptiste51 Question répondue 16 juin 2022

Bonsoir Baptiste,
Je pense que je commence enfin à comprendre les grandes lignes, merci 😊
Le long chemin à parcourir pourrait être celui que je dois faire pour accepter le fait que cette société n’est pas celle dans laquelle j’étais avant, que la manière de faire est différente et que je dois avoir la patience d’apprendre à m’adapter à celle-ci plutôt que de m’efforcer à m’activer de la manière que je maîtrise et qui ne convient pas forcément ici. La chaleur et le côté épuisant de la porte lumineuse pourraient être une fatigue à venir ou bien une menace si je m’obstine à travailler comme je le fais, de manière indépendante et autonome, sans prendre le temps de m’arrêter quand je suis dans le doute quant à la manière de procéder. Il faudrait que je prenne du recul pour prendre le temps de poser mes questions et me former pour être performante dans ce nouvel emploi. Le fait de ne pas pouvoir revenir en arrière serait le fait que je n’aimais pas la région parisienne et que si je veux rester dans mon nouvel environnement il va bien falloir que je m’adapte à la manière de faire de mon nouvel emploi. Ce qui implique de faire l’effort d’accepter de me mettre en retrait quelques temps pour commencer une révision/un apprentissage de ces bases qui diffèrent de ce que je connais.

Merci beaucoup Baptiste !

virnie77 Question répondue 16 juin 2022

Bonsoir,
Je ne me sens pourtant pas malheureuse du tout. Je me sens juste un peu frustrée des fois au travail parce que je dois ré-étudier des manoeuvres que je maitrisais dans mon dernier emploi, et j’ai eu une transition de vie personnelle un peu difficile la première semaine mais j’aime beaucoup mon nouvel environnement, je ne veux pas revenir en arrière. Je pense que l’analyse qui se rapproche le plus de mon ressenti serait celle où je dois apprendre à patienter pour me former de nouveau au boulot.

virnie77 Question répondue 15 juin 2022

Bonjour Virnie

Je vous propose également ceci.
Un hôpital est un endroit où il y a de la souffrance. Ici il serait question d’une souffrance intérieure dont il vous faut vous débarrasser .
Dans le cadre de vie où vous êtes seule mais sereine, où vous avez un très long chemin à faire , et où vous ne voyez pas de « porte de sortie », comment définiriez-vous votre souffrance intérieure ? (suffisamment importante dans votre vie quotidienne, pour que votre rêve prenne le temps de vous en parler? )
Est ce que cela vous parle dans votre vie quotidienne en ce moment?

amicalement

baptiste51 Question répondue 15 juin 2022

Bonjour,
Déjà je m’excuse pour les doublons, je n’arrive même pas à les effacer ^^’
Ma vie professionnelle ne ressemble en rien à un hôpital, je travaille en restauration 🤔😅
Là où la seconde analyse pourrait correspondre, c’est que je suis de nature indépendante et je ne pose de question que lorsque je n’y arrive vraiment pas seule. Mais j’ai horreur de ça. Et je n’arrive pas à ne rien faire, je dois être active pour ne pas me sentir inutile.
Après, s’il ne s’agit pas de ma vie professionnelle, j’ai peut être une idée pour le côté hôpital. J’ai emménagé, 48h avant de commencer à travailler, dans un quartier que l’Agence Immobilière m’a décrit comme rempli de personnes âgées. Effectivement tous mes voisins sont des retraités et il y a un ehpad dans la rue derrière. Mais ça ne me déplaît pas, bien au contraire j’aime beaucoup le calme de ma rue. Par contre, arrivant de région parisienne, j’avoue que quelques fois ce manque de bruit m’a angoissée dans la première semaine, surtout la nuit quand même les oiseaux ne chantaient plus.
Se pourrait-il que mon rêve parle à la fois de ma vie privée et professionnelle du coup ?
(Désolée d’étaler ma vie, j’espère quand même que ça aide un peu pour l’analyse).

virnie77 Question répondue 15 juin 2022

Bonjour

D abord verifions qu il est question de votre vie professionnelle.
En quoi votre nouveau poste pourrait etre un hopital?
Le couloir est un passage , une situation transitoire ou il n y a pas de porte de sortie.
Vous devez donc avancer dans le cadre de votre vie professionnelle.pas moyen de vous defiler.
Vous auriez deux alternatives .
Soit etre active(le lumineux), vous mettre en avant, soit vous mettre en retrait (le sombre). Observer, analyser, reflechir , prendre des informations peut etre plutot que de foncer et de vouloir faire ou agir?
Est ce que cela vous parle dans le cadre de ce nouveau job?

Amicalement

baptiste51 Question répondue 15 juin 2022

Bonjour Baptiste,
Merci pour votre réponse rapide.
A vrai dire je ne sais pas trop… j’ai commencé il y a deux semaine un nouvel emploi dans une nouvelle région et j’ai commencé à faire ce rêve 3 jours après mon entrée dans l’entreprise donc je pense que c’est lié. Je possèdais déjà une expérience dans ce genre de poste mais cette société fonctionne très différemment de ce que j’ai connu jusqu’ici, voire à l’opposé pour certaines choses. Du coup j’ai tendance à me sentir frustrée ou même inutile sur des sujets que je suis censée maîtriser et je vois le fait de devoir poser des questions comme un échec personnel. Peut-être qu’effectivement je devrais laisser du temps au temps et prendre mon mal en patience le temps de me former de nouveau… Ceci dit, je n’ai jamais été opportuniste, he n’aime pas être sous le feu des projecteurs et préfère rester en retrait donc je ne saisis toujours pas le sens de la porte lumineuse…

virnie77 Désélectionner une réponse 15 juin 2022

Bonjour Baptiste,
Merci pour votre réponse rapide.
A vrai dire je ne sais pas trop… j’ai commencé il y a deux semaine un nouvel emploi dans une nouvelle région et j’ai commencé à faire ce rêve 3 jours après mon entrée dans l’entreprise donc je pense que c’est lié. Je possèdais déjà une expérience dans ce genre de poste mais cette société fonctionne très différemment de ce que j’ai connu jusqu’ici, voire à l’opposé pour certaines choses. Du coup j’ai tendance à me sentir frustrée ou même inutile sur des sujets que je suis censée maîtriser et je vois le fait de devoir poser des questions comme un échec personnel. Peut-être qu’effectivement je devrais laisser du temps au temps et prendre mon mal en patience le temps de me former de nouveau… Ceci dit, je n’ai jamais été opportuniste, he n’aime pas être sous le feu des projecteurs et préfère rester en retrait donc je ne saisis toujours pas le sens de la porte lumineuse…

virnie77 Question répondue 15 juin 2022

Bonjour Baptiste,
Merci pour votre réponse rapide.
A vrai dire je ne sais pas trop… j’ai commencé il y a deux semaine un nouvel emploi dans une nouvelle région et j’ai commencé à faire ce rêve 3 jours après mon entrée dans l’entreprise donc je pense que c’est lié. Je possèdais déjà une expérience dans ce genre de poste mais cette société fonctionne très différemment de ce que j’ai connu jusqu’ici, voire à l’opposé pour certaines choses. Du coup j’ai tendance à me sentir frustrée ou même inutile sur des sujets que je suis censée maîtriser et je vois le fait de devoir poser des questions comme un échec personnel. Peut-être qu’effectivement je devrais laisser du temps au temps et prendre mon mal en patience le temps de me former de nouveau… Ceci dit, je n’ai jamais été opportuniste, he n’aime pas être sous le feu des projecteurs et préfère rester en retrait donc je ne saisis toujours pas le sens de la porte lumineuse…

virnie77 Question répondue 15 juin 2022