Aujourd'hui le

Faire l’amour jusqu’à épuisement.

884 views

Bonsoir Baptiste!
J’ai un nouveau rêve à décortiquer. Il est court, et je crois, assez clair; j’ai déjà prémâché le travail et pris un tout petit petit peu d’avance au fil de mes idées… qu’est-ce que vous en pensez?

D’abord, le rêve:
Une femme vivait en couple avec une autre femme dans un appartement minuscule qu’elles partageaient. L’ambiance n’était pas glauque du tout, jusqu’à… Une des deux femmes abusait de l’autre, et lui réclamait de faire l’amour jusqu’à épuisement de la première. Et celle-ci est morte d’épuisement. Du moins, elle était entre la vie et la mort jusqu’à-ce que la police débarque accompagnée de trois amies de la victime. L’autre femme avait déjà décampé depuis belle lurette avec toutes les affaires, le sac à main, l’argent de sa partenaire. La victime est sortie enveloppée dans un plaid sur ses deux pieds; elle était très chamboulée et sortait comme d’un gros sommeil. Dehors, une petite foule l’attendait, comme on regarde un incendie; il y avait sa mère, inquiète, dans les bras de laquelle elle s’est soudainement mise à pleurer toute la haine et la douleur qu’elle avait enduré sans s’en rendre trop compte.
_________

La femme victime:
Elle avait déjà un grand amour -une autre femme, qui a priori n’existait plus; morte, probablement. En tout cas, elle avait refait sa vie et trouvé quelqu’un d’autre.
Elle représente une forme de lutte en faveur du féminisme.
Physiquement: blonde platine, cheveux courts au carré (idées arrêtées), yeux noisette.

Les amies de la victime:
Pareil: elles luttent pour un monde meilleur et notamment concernant la place de la femme.
Elles se doutaient déjà qu’il se tramait quelque chose de mauvais autour de leur amie, ce qui explique leur présence « dans l’enquête ».
Elles étaient vêtues de longs beaux manteaux, talons, sac à main, et de chapeaux typiques de l’époque.

L’autre femme:
Elle avait quelque chose de malsain en elle et avait tout fait exprès. Je ne saurais dire si l’amour était tout de même véritable, ni sa réelle motivation.
Elle avait les cheveux au carré aussi (idées arrêtées), bouclés (désordre) et roux. Les lèvres pincées, un nez fin; quelque chose de triangulaire dans le visage.

L’appartement:
Une pièce rectangle munie d’une petite fenêtre (vue sur l’extérieur), d’un lavabo et d’un miroir (de quoi se voir tel qu’on est quand on enlève son maquillage et d’autres impuretés), d’un petit matelas (pour se ressourcer); c’était très sommaire (simplicité), bien que je n’en avais pas l’impression anormale. Les objets et la peinture étaient bleu ciel (invite au calme, couleur de l’eau aussi et eau = inconscient).
> L’inconscient ou un espace intérieur.

Et je précise aussi que mon rêve se passait dans les années 20-30, un passage de l’Histoire où la place de la femme a été complètement remis en question. Un moment de lutte.

Tout mon rêve s’est focalisé sur la victime, et je pense qu’elle est le vrai centre d’intérêt.
_________
On dirait bien un gros Cluedo, ce que je vous écris.
D’après votre expérience d’interprète, vous pensez que ce que je dis est plausible?
Merci encore une fois!

a répondu

Bonjour Lily

Il serait question ici d’une homosexualité abusive . Ce qui sous-entend de ne pas se laisser toucher par le personnage du même sexe, de ne pas adopter son comportement .

Voyons précisément qui sont ces deux femmes :
La femme qui agresse
Quelqu’un qui a les idées arrêtées , un air pincé , et quelque chose de malsain en elle , à qui ou à quoi cela vous ferait-il penser au moment de ce rêve ?

la femme victime :
Quelqu’un qui a refait sa vie, qui lutte en faveur du feminisme , et qui a les idées bien arrêtées , à qui ou à quoi cela vous ferait-il penser au moment de ce rêve ?

voilà pour l’instant

amicalement

a répondu

Lily

Encore ceci
Avoir la bouche pincée ce serait s’exprimer de façon confuse !…

amicalement

a répondu

« Il serait question ici d’une homosexualité abusive . Ce qui sous-entend de ne pas se laisser toucher par le personnage du même sexe, de ne pas adopter son comportement . »
> Ça me fait revenir sur une conversation récente: les soucis de nourriture de l’enfance m’ont poursuit jusqu’aujourd’hui, et il était fort possible que je ne souhaitais pas ingérer certains aliments parce que je luttais contre ma mère et tout ce qu’elle voulait que je fasse. De même que je déteste tout ce qu’elle aime et vice-versa. Cette femme pourrait être ma mère contre qui je lutte continuellement.
> Du coup, pour continuer dans l’idée: ma mère a des idées bien arrêtées (on fait ci comme ça et pas autrement) et elle a souvent un comportement agressif, brutal qui se voudrait « dans sa nature normale ».
> PAR CONTRE (option 2): je pense aussi à moi-même, car j’ai eu une récente période de tristesse qui m’a parfois amenée à me sentir profondément méchante envers les autres -mais dieu merci, personne n’a été blessé.

« Avoir la bouche pincée ce serait s’exprimer de façon confuse !… »
> Oui! Je pensais plus ou moins à la même chose: avoir la bouche pincée, un peu comme les mots au bord des lèvres mais qui ne sortent pas. Quelque chose tiré d’une réflexion intense, pas forcément positif. Quelque chose qui n’a pas été dit?

La femme victime:
> Face à ma mère, je lutte pour MES idées, MES ambitions…
> OU face à mon côté noir qui me donne envie d’être très méchante sans raison, je lutte aussi pour préserver mon côté plus léger, plus frais, plus « féminin ».

Je ne compte pas préciser « refaire sa vie », pour moi ça a du sens. C’est un rebond après une succession d’événements: j’ai voyagé alors que mes parents ne le voulaient pas, je recolle aussi les morceaux de mon cœur un peu brisé suite à une rupture… Donc oui, tous les jours on refait plus sa vie.

a répondu

Bonjour Lily

Si cette femme est votre Maman ,
en quoi y aurait-il , entre vous et elle , une relation d’amour qui vous épuise ?
En quoi y aurait-il en elle quelque chose de malsain ?
En quoi l’amour ne serait pas sa rélle motivation?
En quoi ferait-elle tout exprès ?
En quoi aurait-elle des façons de penser énergiques (cheveux roux).

Encore une fois tout ceci peut découler d’une situation précise au moment du rêve .Cette conversation par eemple . En aucun cas il s’agirait d’une façon de caractériser définitivent votre maman.

amicalement

a répondu

Non non, bien sûr, ma mère n’est pas une sorcière non plus! Ce sont les petits malentendus bêtes de la vie.

Si cette femme serait ma mère:

> Je n’ai pas justement cette « relation d’amour » avec elle. On aimerait bien être plus proches, mais il faut toujours -de mon point de vue- qu’elle contrôle tout, qu’elle dise son mot, alors qu’elle n’est pas concernée. C’est « fais ce que tu veux » pour dire « ne fais surtout pas ça, j’aime pas ». Et c’est épuisant de se confronter tous les jours à une opinion forte et contraire (et pas contente) sur nos aspirations personnelle. Je me suis souvent « cachée » pour « vivre ma vie »; j’ai caché, j’ai déguisé, j’ai menti par peur de me confronter à elle.
Des fois, elle se remet en question, mais ce n’est pas suffisant.
En clair, elle m’épuise tout court.

> Je dirais que c’est malsain pour tout le monde.
De sa part, parce qu’elle peut pas me transformer en ce qu’elle voudrait que je sois. Et les « fais ce que tu veux » me paraissent être une petite manipulation: parce qu’elle est fâchée et que je veux qu’elle soit heureuse pour moi, je vais croire que mes désirs sont du vent et faux et que je ne dois pas continuer dans cette direction, je vais alors me plier à ce qu’elle dit.
En plus, elle fait de la survigilance (exemple juste après).

> L’amour ne peut pas être sa réelle motivation, qu’elle le sache ou non: tout simplement parce que quand on aime quelqu’un, on le laisse vivre, faire et aimer ce qu’il lui plait. À lui de faire ses propres erreurs.
Alors que si je décide de faire un gâteau seule, elle va venir toutes les minutes pour faire la moitié à ma place, pour dire que j’ai pas nettoyé -bien que je n’ai pas fini, etc.

> Exprès, je ne sais pas trop…
Je dirais qu’elle fait exprès de m’imposer des choses pour me montrer le bon saint chemin. Parce que c’est mieux, c’est comme ça que ça doit être.

> De nature, elle est énergique: elle parle fort (pour ne pas dire qu’elle crie), elle a le pas lourd d’un troupeau d’éléphants… Quand elle parle de quelque chose de sérieux, elle a la parole dure; on dirait presque des ordres ou des punitions.
Et d’ailleurs, elle adore le rouge; parfois elle se teint les cheveux en rouge.

a répondu

Bonjour Lily

Comme vous avez progressé dans la forme et la précision de vos réponses !
C’est vraiment très agréable de travailler avec vous .
Considérons que cette femme de votre rêve est votre maman et qu’elle vous épuise en ce moment.

La femme victime
En quoi seriez-vous cette forme de lutte en faveur du féminisme ?
Quand on dit d’une femme qu’elle est blonde cela peut vouloir dire aussi « un peu conne ou naive »
Les yeux noisette seraient-ils une façon de voir les choses de façon concrète, naturelle?
couleur de la terre !

L’appartement
Dans la relation avec votre maman vous seriez donc invitée, à regarder à l’extérieur, à vous voir telle que vous êtes et à vous ressourcer !
C’est vous qui avez fait le travail pour l’appartement .

La police arrive .
C »est quoi la police ?
c’est comment la police ?
quels détails vous donne le rêve ?
quel est son rôle ?

amicalement

a répondu

Bonjour Baptiste!
Ça dépend des rêves, mais je reconnais que je capte mieux comment ça fonctionne! Du coup, maintenant quand on le travaille ensemble c’est plus fluide.

La femme victime:
> Je lutte pour le féminisme, dans le sens où je lutte pour une cause qui m’est chère (= chair?), qui me ressemble, qui me fait écho. Je pense que le fait que ce soit le féminisme qui ait été pioché pour ce rêve, ça rend la cause plus juste, plus sensée, plus battante. C’est mon féminisme à moi également, ma perception des choses et ce que je suis avant tout au sens propre et figuré. Je lutte pour mes droits d’humaine.
> Du coup, c’est peut-être comme ça qu’elle me perçoit quand je ne vais pas en son sens: bête et naïve.
> Alors que non: les yeux disent le contraire, et la vérité sûrement -sans me jeter des fleurs.

Je pense vraiment que c’est un conflit avec ma mère; durant cette récente conversation, on disait que j’étais en lutte contre quelque chose.

L’appartement:
> Oui, invitée à sortir de cette prison (vu l’étroitesse du lieu, même s’il n’est pas ressenti comme tel).
Bon, ça, ça va, c’était assez explicite.

La police:
> La police, une personne extérieure a un conflit qui intervient pour calmer les partis. Elle fait régner l’ordre et le respect des règles de vie en communauté.
> Il avait un uniforme total look noir: des bottes noires, un casque noire, une moustache noire, des yeux noires… Armé, bien sûr: une ceinture munie de matraque, de menottes… Il me fait un peu penser à la police anglaise.
> Ici, il a été appelé. Un peu comme dans une fin d’enquête, quand on a tous les indices et tout prend sens, où on sait où est le meurtrier et qu’il faut agir vite avant qu’il ne soit trop tard. Il défonce la porte. Une perquisition, j’imagine.

a répondu

Bonjour lily

Lorsqu’il est question de la relation épuisante avec votre maman,et de la discussion que vous avez eue avec elle ,
Quelqu’un qui est extérieur au conflit , qui intervient pour calmer les partis, et qui fait régner l’ordre , à qui ou à quoi cela vous ferait-il penser au moment de ce rêve?
(cherchez à l’intérieur ou à l’extérieur de vous )

amicalement et douce journée Lily

a répondu

En fait, cette conversation était entre ma psy et moi. On parlait de blocages en alimentation et cette lutte avec ma mère m’est apparue.

À l’extérieur, on peut dire que c’est ma psy. En un sens, c’est elle qui fait la médiatrice entre moi, le problème, la cause, la solution. Du moins, elle m’a aidée à recoller les morceaux.

Ou bien sûr et comme toujours, vu qu’on a toujours su inconsciemment notre problème et nos solutions (et la réponse est assez liée à la première), tout vient du même centre: l’inconscient, toujours lui. Précisément le rêve, le forum? La police psychologique du corps, quoi.

a répondu

Lily

Oui cela se pourrait bien que votre rêve commente la discussion que vous avez eue avec votre psy à propos de la relation épuisante avec votre maman.
En quoi votre psy etablit t elle des règles.?
En quoi remet elle de l ordre lorsqu il est question de la relation avec votre maman?
En quoi a t elle été appelée?
L anglais roule a gauche .la gauche est le cote de l inconscient .
Cette psy avancerait donc en ordre ou en cohérence avec l inconscient.
C est quoi le noir pour vous ?
En quoi cette psy serait elle noire ?
Bref vous seriez dans un triste état mais vous seriez dans de bonnes mains avec cette psy
Et la fin du rêve vous le montre clairement.votre maman qui vous épuise tant vous attend malgré tout .
Il doit y avoir un jeu de mots avec le plaid .plaidé ? Elle aurait plaidé pour vous ? Donne des arguments ?

Amicalement

a répondu